Ordre Teutonique

Ordre Teutonique

Ordre Militaro Religieux Aristotélicien des RR
Deutscher Orden / Geistlicher Ritterorden im RK

Teutoonse Orde / Militairgelovige Orde van de KR

 
Rome  AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [RP] Ah bah, v'la la poison qui s'ramène encore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ingeburge

avatar

Nombre de messages : 295
Localisation RR : Auxerre!
Niveau : Voie de l'Eglise

MessageSujet: [RP] Ah bah, v'la la poison qui s'ramène encore   Dim 30 Mar - 15:00

Elle tira sur les rênes et s'arrêta bientôt. Juchée en amazone sur son cheval, elle observait la Commanderie générale qui se dressait devant elle, imposante et majestueuse. Irait-elle plus loin maintenant qu'elle était presqu'arrivée? Ou rebrousserait-elle chemin, reportant encore une fois sa venue aux calendes grecques? A de maintes et maintes reprises, elle avait voulu emprunter la route qui menait à Thorens et à de maintes et maintes reprises, elle en avait abandonné l'idée.
Qu'est-ce-qui cette fois faisait qu'elle était allée au bout de sa volonté? Elle ne le savait pas et ne c'était pas attardée outre mesure sur la question, il ne valait peut-être mieux pas... Elle désirait simplement venir et maintenant, elle était là, immobile, sur le chemin poussiéreux, guettant quelquechose, mais quoi, sentant une boule se former dans son estomac.

Elle jeta un coup d'œil en arrière, en direction de ses gardes qui ne la quittaient plus désormais. Ils attendaient patiemment qu'elle se décide. Poursuivre ou partir. Si elle continuait, il était convenu qu'elle irait se présenter seule à la guérite. Quant à eux, ils établiraient campement non loin et patienteraient le temps qu'elle fasse ce qu'elle avait à faire. Mais le savait-elle seulement? Oh, oui, elle le savait mais elle ne voulait pas se l'avouer. Elle repensait à certaines conversations, inattendues et déroutantes.

Se penchant en avant, elle flatta l'encolure de sa monture puis, se redressant, intima à celle-ci d'une pression avec les rênes d'avancer à nouveau.
Au pas, Ingeburge progressait maintenant inexorablement vers la Commanderie, comme attirée par le lieu, ne pouvant en détacher le regard. Le léger vent frais fouettait son visage, rosissant ses joues et le bout de son nez.
Le temps lui sembla une éternité avant qu'elle ne fasse halte devant la barbacane. Elle resta un moment, à regarder l'endroit, refusant toujours de penser à sa précédente visite.
Elle se laissa finalement glisser de cheval et attacha celui-ci à un anneau de fer fiché dans un mur.

Elle pénétra enfin dans le poste où trônait le patibulaire gardien teutonique et à peine le seuil franchi, les souvenirs qu'elle avait tentés de repousser durant tout le trajet parcouru jusqu'à Thorens refirent surface, lui tombant dessus comme une chape de plomb. Elle s'arrêta, les pieds comme entravés au sol.
Mille détails enfouis lui revinrent, la suffoquant presque. Elle se revit, peu assurée sur ses jambes, se traînant jusqu'à un fauteuil afin de s'y laisser tomber. Elle se souvint de sa dague jetée sur la table et de son rire étrange. Elle revit Arakiriman, Imladrik et MrGroar venir à sa rencontre, les expressions de leur visage, les quelques mots échangés. Elle se rappela enfin la rencontre dans un des corridors et son agacement. Quant au reste... Non, ne plus penser à cette entrevue dans la Tour de l'Orient. Ne plus songer à la blessure assénée, à l'humiliation ressentie et à la déception. Ne plus être amère, ne plus se sentir impuissante et flouée. Ne plus revivre encore et toujours cette douloureuse entrevue qu'elle avait fui, furieuse mais si triste. Elle ferma un instant les yeux, comme prise de vertiges.

Se dire qu'aujourd'hui était un autre jour...
Hier, elle faisait son apparition dans un carrosse clinquant, aujourdh'ui, elle faisait montre de discrétion.
Hier, elle arrivait armée, aujourd'hui, elle était clerc ordonné.
Hier, elle s'avançait sous solide escorte, aujourd'hui, elle était seule.
Hier, elle était mariée, enfin, elle se sentait toujours mariée, aujourd'hui, elle avait renoncé.
Hier, elle était encore une politicienne aguerrie, aujourd'hui, elle regardait les joutes pour le pouvoir d'un œil lointain.
Hier, elle était enceinte, aujourd'hui... elle passa la main sur ce ventre toujours fécond mais qui ne porterait plus jamais la vie et comme à chaque fois qu'elle pensait à sa fille que l'on avait éloignée d'elle, son cœur se morcelait.

Oui, bien des choses avaient changé mais elle, était-elle différente? Même si elle s'était un peu assagie, elle était toujours aussi arrogante, la langue bien pendue. Elle faisait toujours montre de cette froideur que d'aucuns prenaient pour de la hauteur. Elle était au fond toujours la même, peut-être encore plus triste et détachée que lors de son arrivée précédente en ces lieux, encore et toujours vêtue de noir. Elle avait toujours une réputation sulfureuse, elle dérangeait toujours autant mais sa vie avait désormais un autre but qui la comblait et remplissait chaque seconde de son existence. Son sacerdoce était son unique but, servir le Très-Haut, sa raison de vivre.


Rouvrant les yeux, elle regarda sa main droite, gainée de cuir, où brillait l'améthyste épiscopale et en tourna le chaton de façon à dissimuler la pierrerie, pour que l'on ne voit plus que l'anneau en or.
Elle recouvra quelque peu ses moyens et s'avança, découvrant sa tête de la capuche qui dissimulait son visage et ramenant un peu nerveusement les pans de sa mante de velours noir contre son corps.
Elle leva enfin les yeux sur Otto, se souvenant de son visage si particulier malgré le temps écoulé. Elle ne se demanda pas si lui se souvenait de la Comtesse capricieuse sur le point d'accoucher ou de son entrée bruyante et détonnante. Tout cela n'avait plus la moindre importance. Elle ne savait comment se présenter à lui elle qui partout où elle débarquait que ce soit dans les chancelleries ou les réceptions, se faisait annoncer par un garde déclamant comme une litanie ce qu'elle représentait. Mais, elle était seule, par choix et elle avait décidé de ne pas faire ce genre d'entrée solenelle et compassée.
Alors, d'une voix un peu basse et rauque, elle déclara :

_ Bonjour, je me nomme Ingeburge et je suis prêtre de la Très Sainte Eglise Aristotélicienne. J'aurais voulu rencontrer...
Et elle se coupa net, submergée par mille sentiments contradictoires.
Revenir en haut Aller en bas
Otto
Gardien
avatar

Nombre de messages : 1246
Localisation RR : Poste de Garde

MessageSujet: Re: [RP] Ah bah, v'la la poison qui s'ramène encore   Dim 30 Mar - 15:31

Otto avait aperçu au loin un groupe de voyageurs. Ils s'étaient arrêté à distance et une unique personne vint au poste de garde. Le gardien s'aperçut avec un sourire jovial, si son visage était capable d'en créer un, qu'il s'agissait d'une élégante femme. Elle se présenta brièvement sous le nom d'Ingeburge, prêtresse aristotélicienne et demanda à rencontrer... Il ne le sut pas.

Il resta quelques instant perplexe en se demandant si elle ne faisait pas un malaise. Mais voyant que ce devait plutôt être de la timidité face à un homme aussi imposant et majestueux que lui, il décida de terminer la phrase de la visiteuse.


... un responsable afin d'savoir c'qu'y faut faire. C'est ça ma p'tite dame?

Il regardant plus attentivement le visage de la femme et une étincelle traversa l'immense cave voutée prenant place entre ses tempes.

- Mais j'vous connais non? Z'êtes pas déjà v'nue ici? S'cusez moi mais avec tout c'monde qui passe ici ma mémoire a un peu d'mal à tout ret'nir...
Revenir en haut Aller en bas
Ingeburge

avatar

Nombre de messages : 295
Localisation RR : Auxerre!
Niveau : Voie de l'Eglise

MessageSujet: Re: [RP] Ah bah, v'la la poison qui s'ramène encore   Dim 30 Mar - 17:02

Les joues d'Ingeburge s'empourprèrent. Ainsi le gardien teutonique semblait, même vaguement, se souvenir d'elle. Elle sentit le feu envahir son visage et articula à grand'peine :
_ Effectivement... je me suis déjà rendue... icelieu.

Elle commença à jouer avec la cordelette nouée sur son cou. Elle ajouta :
_ Mais il me semble que c'était il y a une éternité. Pourtant... pourtant, il est assez déroutant de constater à quel point les choses que l'on voudrait pouvoir oublier s'imposent de nouveau à nous au moment le moins opportun.
Son regard balaya un instant le poste de garde et revint finalement se poser sur Otto. Elle dit :
_ J'aimerais si possible rencontrer un responsable mais je ne voudrais importuner quiconque. Je sais être patiente, je peux attendre.

Elle eut un pauvre sourire tandis que l'appréhension continuait à monter en elle. Elle se retenait pour ne pas tout simplement décliner la proposition d'entrevue, prétextant une vague excuse. Mais, prudente, elle avait ouvert une porte de sortie. Au cas où.
Revenir en haut Aller en bas
Arakiriman
Membre défunt
avatar

Nombre de messages : 6334
Localisation RR : Dijon

MessageSujet: Re: [RP] Ah bah, v'la la poison qui s'ramène encore   Dim 30 Mar - 18:35

Aurore entendit du bruit à la porte et crut reconnaitre la voix. Elle se dépécha sur les remparts pour regarder qui était le visiteur et reconnaissant la visiteuse eut un coup au coeur, heureuse de voir que la porte qu'elle avait ouverte fut prise. Elle avait été malheureuse de la facon dont on avait du la traiter, et s'en était ouverte à elle.

La voir à la porte lui fit plaisir et elle resta là voir si elle allait faire le dernier pas. Sa présence était déjà un grand pas pour elle, elle s'en doutait et elle salua dans sa tete sa démarche courageuse.
Revenir en haut Aller en bas
http://aurorevonvalendras.easyforumpro.com/index.htm
Ingeburge

avatar

Nombre de messages : 295
Localisation RR : Auxerre!
Niveau : Voie de l'Eglise

MessageSujet: Re: [RP] Ah bah, v'la la poison qui s'ramène encore   Lun 31 Mar - 22:08

C'était maintenant au tour d'Otto de demeurer muet lui qui avait pourtant comme réputation de ne pas s'en laisser compter. Il semblait s'être transformé en statue de sel et Ingeburge en fut étonnée.
Oh, elle ne s'en plaignait pas, bien au contraire, cela reculait d'autant l'instant fatidique. Et peut-être même que...

Elle fit un pas sur le côté, sans avoir l'air d'y toucher, d'un air ingénu, se rapprochant ainsi de la sortie. Elle regardait toujours le gardien, un sourire mi-figé mi-innocent plaqué sur les lèvres. Personne ne verrait rien, il suffirait qu'elle soit discrète, qu'elle profite de l'étrange mutisme de l'occupant des lieux. Ni vue, ni connue, il n'avait de toute façon que son prénom et elle pourrait toujours nier par la suite. Elle refit un autre pas sur le côté mais se prit le pied dans la traîne de sa robe et manqua de s'affaler sur le sol. Elle se rattrapa au mur comme elle put et grimaça, sentant sa cheville douloureuse. Jolie retraite à n'en point douter, elle se retrouvait comme une idiote et pas discrète pour deux deniers.

Un peu confuse, elle arrangea ses jupes puis se redressa d'un air digne, se gourmandant intérieurement et s'exhortant à un peu plus de courage. Elle était venue, elle n'allait pas repartir aussitôt, elle patienterait et surtout, elle arrêterait de se comporter comme la dernière des imbéciles. Voilà.
Une lueur résolue dans le regard, elle leva à nouveau les yeux sur Otto, prête à faire le siège de l'endroit s'il le fallait.
Revenir en haut Aller en bas
Otto
Gardien
avatar

Nombre de messages : 1246
Localisation RR : Poste de Garde

MessageSujet: Re: [RP] Ah bah, v'la la poison qui s'ramène encore   Lun 31 Mar - 23:40

Otto n'aimait pas perdre la mémoire comme ça, aussi il réfléchit longtemps pour tenter de retrouver qui était cette belle dame. Peut-être aurait-il l'occasion un jour de l'inviter à diner dans son poste de garde. Peut-être même qu'elle accepterait d'aller chasser avec lui. Mais rien à faire... Il fallait esquiver afin de ne pas passer pour un demeuré et passer à côté de l'unique opportunité qui lui était donnée de dire au revoir à sa solitude.

Soudain la dame manqua de tomber et remit l'esprit du gardien dans sa boite crânienne, lui permettant ainsi de ne pas rester bloqué sur ses fantasmes. Il ne chercha pas à comprendre comment cela avait pu arriver mais il réagit promptement en s'approchant d'elle et en lui tendant un bras, tel un prince charmant venu secourir sa belle princesse des griffes d'un lionceau de Juda.


- Z'allez bien mad'moiselle? Z'êtes pas fait mal?

Attendez, j'vais vous conduire moi-même à la Tour de l'Orient, vous pourrez vous z'asseoir et j'vous apporterais de l'eau en attendant qu'un Haut Dignitaire viende vous accueillir!


Sur ces paroles il lui prit délicatement, du moins autant que faire se peut pour Otto, le bras de la dame et l'entraina vers la Tour de l'Orient.
Revenir en haut Aller en bas
Ingeburge

avatar

Nombre de messages : 295
Localisation RR : Auxerre!
Niveau : Voie de l'Eglise

MessageSujet: Re: [RP] Ah bah, v'la la poison qui s'ramène encore   Mar 1 Avr - 18:05

Avant qu'Ingeburge eut pu esquisser le moindre geste, Otto s'était rapproché d'elle et lui offrait chevaleresquement son bras. Elle resta un moment interdite se demandant si elle rêvait ou s'il n'avait pas définitivement perdu la boule comme son cousin du Fort, là-bas en Atlantique... Si on lui avait dit que le légendaire gardien teutonique se comporterait comme un inénarrable galant, elle n'y aurait pas cru. Mais pourtant...

Elle fut interrompue dans ses pensés par la mention faite à la Tour de l'Orient et cela lui causa une vive émotion. Elle allait donc retourner sur les lieux du massacre, hum. Elle déclara le plus sérieusement du monde :

_ Oh mais les douves ou les geôles me conviendraient parfaitement, nous ne sommes pas obligés d'aller là-bas vous savez... Nous devons vraiment nous y rendre?

Mais Otto lui prenait déjà le bras afin de la conduire à cet endroit où à n'en pas douter les sentiments qui l'envahiraient seraient encore bien plus vifs que ceux qu'elle avait éprouvés en pénétrant dans le poste de garde. Elle ne pouvait donc plus reculer, elle devrait affronter ses souvenirs.

Elle jeta un coup d'œil furtif à son compagnon, toujours perpexle. Lui avait-elle bien dit qu'elle était prêtre?
Revenir en haut Aller en bas
Otto
Gardien
avatar

Nombre de messages : 1246
Localisation RR : Poste de Garde

MessageSujet: Re: [RP] Ah bah, v'la la poison qui s'ramène encore   Mar 1 Avr - 18:17

- Allez dans des endroits aussi sombres et humides? Vous z'y pensez pas vraiment hein dites? C't'une blague? Pour le premier avril hein? Ah mais on m'la fait pas moi!

Il éclate d'un rire gras et continua son chemin vers la Tour de l'Orient.
Revenir en haut Aller en bas
Ingeburge

avatar

Nombre de messages : 295
Localisation RR : Auxerre!
Niveau : Voie de l'Eglise

MessageSujet: Re: [RP] Ah bah, v'la la poison qui s'ramène encore   Mar 1 Avr - 18:37

Tsssssss. Il se fichait d'elle maintenant, il devait être bourré, elle ne voyait pas d'autres explications. Elle déclara :
_ Hé, c'est que je n'ai jamais rien eu contre les endroits aquatiques et vu que vous parlez de poisson...

Elle se tut avant de dire plus de bêtises et de donner des idées à son guide. Mais elle se figea d'un coup, reconnaissant les lieux. Zut.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Ah bah, v'la la poison qui s'ramène encore   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Ah bah, v'la la poison qui s'ramène encore
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Draft MTGO SoM] BG poison
» [SoM] UG Poison
» [achat] 2x anti poison + recherche forgeron maudit
» Map03 - Poison Zone
» [Résolu]makro couteau et poche de poison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ordre Teutonique :: BARBACANE :: Poste de Garde / Wachtposten / Wachpost :: Archives / Archiv / Archief / Archivi-
Sauter vers: