Ordre Teutonique

Ordre Teutonique

Ordre Militaro Religieux Aristotélicien des RR
Deutscher Orden / Geistlicher Ritterorden im RK

Teutoonse Orde / Militairgelovige Orde van de KR

 
Rome  AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Un long voyage...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Un long voyage...   Ven Nov 07 2008, 02:51

Par une nuit bien calme en Normandie, Xzily avait préparer toute la journée son voyage en direction de l'Ordre Teutonique. Il avait longtemps chercher dans les bibliothèques, les cartes de Mr Groar afin de pouvoir rejoindre le plus vite possible et évitant les routes dangereuses. Un voyage ne se faisait pas à l'improviste. Accompagner de sa monture, cheval au combien vieux, mais à l'allure et la vitesse des plus remarquable. Il en avait profiter pour tout ranger chez lui, et prévenir de son absence dans la capitale Normande. Bien que très inquiet, il avait très envie d'aller voir cet Ordre de plus prêt. Même si il ne savait si il pourrait y postuler, il se devait d'y aller. Petite sacoche de calva, épée et bouclier, et tout était prêt pour prendre la route.

Le cheval était bien préparer, il commença son voyage, regard se dirigeant vers Rouen, voyant peu à peu le paysage changer. La nuit était des plus belle. Etoiles dans le ciel, Aristote pourrait guider plus facilement Xzily. Au bout de quelques minutes à peine, il regarda la ville, à hauteur des collines, sourire aux lèvres de pouvoir voir sa ville endormi. Il n'en était pas à son premier voyage, mais celui ci se présenter différemment. Retour à ses esprits, il partit à grand galop, traversant, collines, plaines et montagnes, sans un moment de fatigue. Mais cependant, il s'offrait quelques heures de repos, ainsi qu'à son cheval, ne voulant user ce dernier. La route était des plus calmes, aucune mauvaises rencontres. Rien que quelques animaux pour tenir compagnie, et ses pensées. Il fallait presque traverser le Royaume pour rejoindre l'Ordre, mais cela n'était guère effrayant. Reste à savoir si cela était le bon chemin; Mais heureusement, les copies de cartes l'aiderait à rester sur le bon chemin.

Après des jours et des nuits passait sur son cheval. Xzily put apercevoir enfin l'Ordre. Bien encore au loin, il ne savait qu'on ne laisserait entrer que sous une bonne raison. Mais pour Xzily, pas besoin de raison quand l'envie est là. Faudrait il une raison à chaque action menait? Non... Il prit le temps d'avancer au trot, profitant du magnifique paysage. Le soleil se levant, il put admirer la douceur des lieux. Cela changer bien de la Normandie, mais il aimait découvrir d'autres lieux. Sa petite sacoche de calva était bien vide, et les réserves de nourritures également. Fort heureusement, il en était arriver au bout de son voyage, et allait enfin pouvoir voir cet Ordre. Quelques heures à peine après avoir pu admirer le château du haut des collines, il se retrouva aux portes. Ne voyant nul personne rôder dans les parages, il descendit de son cheval et avança à pieds pour se présenter aux gardes.

Il toqua et attendit qu'on vienne lui ouvrir...
Revenir en haut Aller en bas
Adaïs
Besucher
avatar

Nombre de messages : 493
Localisation RR : Arles

MessageSujet: Re: Un long voyage...   Ven Nov 07 2008, 14:38

Adaïs venait de prendre un solide repas au réfectoire. Elle passait devant la porte d’entrée, non loin de laquelle Otto devait dormir, quand elle entendit quelqu’un frapper. Une idée germa dans l’esprit de la fillette. Et si elle allait ouvrir ? Elle pourrait ainsi faire une bonne blague au nouvel arrivant, en espérant qu’il ne soit pas trop trop important, sinon elle allait se faire taper sur les doigts par son père, ce qui serait du plus mauvais effet.

Adaïs regarda à droite, puis à gauche, afin de vérifier que personne n’était en train de la surveiller, puis s’assura que sa dague était bien à portée de main. Elle s’approcha discrètement de la porte, écouta un instant, puis ouvrit, ou plutôt essaya. Bien sûr, il lui fallait la clef. Pourquoi n’y avait-elle pas pensé plutôt ? Il lui fallait aller la prendre dans la cabane d’Otto, opération plus que risquée. Toutefois, si le gros gardien ronflait, il ne l’entendrait certainement pas.

Un léger sourire aux lèvres, Adaïs poussa la porte de la maisonnette de l’Autrichien. Il dormait toujours, assez normal étant donné l’heure encore très matinale. Pour une fois qu’il n’était pas de garde, le pauvre…il ne fallait pas qu’elle le réveille. Ses yeux firent rapidement le tour de l’habitation et elle repéra sans peine le trousseau de clefs, pendu non loin du lit d’Otto. La petite s’approcha, sur la pointe des pieds. Il ne fallait pas faire le moindre bruit. Enfin, elle fut à portée du précieux sésame. Elle l’attrapa en faisant son possible pour ne pas faire tinter les clefs, puis repartit par le même chemin, avançant toujours avec moult précautions.

Elle éclata d’un petit rire cristallin quand elle fut dehors. Il fallait se dépêcher à présent, et ne pas trop faire attendre le nouveau venu. S’il partait avant qu’elle n’ait pu l’accueillir, elle aurait fait tout ça pour rien, ce qui serait quand même, avouez-le, dommage. Adaïs fit tourner la clef dans la serrure, puis entrouvrit la porte pour regarder qui était là. Un homme, qu’elle ne connaissait pas. Elle eut toutefois un sentiment étrange. Elle pensait pouvoir lui faire confiance, dans une certaine mesure du moins. Elle garda d’ailleurs sa main droite prête à se saisir de sa dague.


- Bonjour, et bienvenue à Thorens !
clama-t-elle. L’homme était bien plus grand qu’elle, ce qui n’était pas compliqué. Il restait toutefois plus petit qu’Otto. Ca non plus, ça n’était pas compliqué. La fillette n’avait encore jamais vu personne qui atteignît la taille de gigantesque gardien de Thorens.

Il y avait un cheval derrière le nouvel arrivant. Adaïs aimait les chevaux, bien qu’elle les trouvasse un peu trop grand à son goût. Celui là était d’ailleurs une belle bête, que la jeune fille aurait eu plaisir à monter s’il avait été l’un des chevaux appartenant à l’Ordre, et non celui d’un particulier.

Adaïs savourait à l’avance sa plaisanterie que, bien sûr, elle trouvait très drôle. Il était inutile de tenter de la raisonner car elle était encore une enfant, et bien qu’elle grandisse peu à peu pour devenir une adolescente, une partie de son esprit était encore très jeune.


[HRP]Otto, s'il y a un problème ---> mp Wink[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un long voyage...   Ven Nov 07 2008, 16:07

Après avoir attendu quelques minutes devant l'Ordre. Xzily entendit la grande porte grincer. Quelqu'un se montrait il enfin afin de l'accueillir? Car après ce long voyage, il aurait été des plus ennuyeux de repartir sans même une formule de politesse de la part d'un des servants ou gardes. Il se retourna, mais n'ayant vu aucune silhouette à la porte... Il s'avança, hésitant en ne sachant ce qu'il était de cette personne. Mais cela ne semblait être un garde. Regard étonner, très surprit de voir une petite fille, haut comme trois pommes se trouvant là, devant la grande porte. Serait ce le garde? Ou était ce une jeune recrue de l'Ordre? Cela sembler dur à y croire, mais il en avait déjà vu tellement.

Bonjour, et bienvenue à Thorens !

Et en plus, elle l'accueillait à bras ouvert cette petite fille. Un accueil qui se voulait réconfortant. C'est avec une joie, de pouvoir enfin être reçu qu'il s'avança vers elle, sourire aux lèvres et pouvant se présenter.

Bien le bonjour Demoiselle, je me présente, Ernst Von Haenen dict Xzily, habitant de Rouen, la capitale de Normandie. Je suis venu ici afin de pouvoir prétendre à devenir membre à part entière de l'Ordre Teutonique. Est ce vous qui annoncez ici même?

Pas très sur, mais le regard de la petite fille se voulait rassurant et plein de vie. Mais il fallait se méfier, à cet âge là, il en avait des idées. Pour avoir servit Sa Grasce de Tancarville et après tout ce temps à s'être occuper de son fils, il connaissait les idées farfelus de ces jeunes bambins, prêt à tout pour s'occuper les journées et les esprits. Mais hélas, point de fourberie, il espérait, et essayait de se rassurer en se disant que cela n'était surement pas le cas. L'annonce allait elle être faite? Comment savoir? L'Ordre ne préciser aucunement à qui se présenter sur les parchemins distribuer dans tout le Royaume de France.

Mais pour cela, il fallait attendre hélas. Il regarda d'un coup d'oeil rapide les hautes murailles du château. On aurait cru que cela monter jusqu'au ciel, et tellement précis. Il en était que plus émerveiller par tout cela. Mais il revient sur la petite fille, qui se dendiner devant lui, à le regarder avec son sourire. Bien qu'aimant les enfants, il préfèrait nettement avoir à faire des adultes, mais la compagnie qu'il n'avait pas eu depuis son long chemin lui fesait oublier les plus grands détails. Il se mit à sa hauteur et ne put s'empêcher de relancer une question afin d'être bien sur des intentions de la petite fille...


Vivez vous ici? Puis je connaitre votre nom Demoiselle? Car vous me semblez jeune pour appartenir à un Ordre...
Revenir en haut Aller en bas
Otto
Gardien
avatar

Nombre de messages : 1246
Localisation RR : Poste de Garde

MessageSujet: Re: Un long voyage...   Ven Nov 07 2008, 17:46

Le gardien était dans les bras de Morphée, mais une Morphée imposante une Walkyrie, donc bien confortable. Quand il entendit un petit bruit ressemblant à un rire. Il ne bougea pas, attendit, puis discrètement il ouvrit un oeil et vit une ombre sortir de sa cellule. Il se leva, resserra sa ceinture sauta dans ses bottes, il avait à la main droite sa masse d'armes. Et sortit. Il leva la tête vers la sentinelle qui lui fit un signe de la main de ne pas s'inquiéter. Le gardien autrichien entendit la porte s'ouvrir il fronça les sourcils leva les yeux vers la sentinelle, qui n'avait pas armé son arbalette, ni corné. Et qui lui faisait toujour ce signe d'apaisement.
Otto s'approcha de la porte et vit de dos Adaïs qui parlait avec un visiteur. Il croisa alors les bras. Il bouillait intérieurement. Si la sentinelle ne l'avait retenu cela aurait pu mal finir pour Adaïs. Otto était très en colère.


-" Was bedeutet das Adaïs ?" (1)

Otto s'approchait, sa masse toujours à la main, il était rouge de colère. Arrivé, à quelques pas de la damoiselle il s'arrêta et leva les bras.

-" Adaïs, j'aurai pu t' faire du mal voyons! Tu es inconsciente. Je vais demander à Monseigneur de te ... Qu'il te ... . S'il n'y avait pas eu la sentinelle ... tu serais ... "

Le gardien regarda sa masse d'armes et il vit alors le visiteur.

-" Vous êtes qui vous d'abord ?"

Otto reprit alors automatiquement son rôle et posa ses questions, il se vengera sur ce quidam :

-" Quel est votre nom? Qui vous a fait connaître l'Ordre Teutonique "

Puis s'adressant à nouveau à Adaïs sans laisser au visiteur le temps de répondre :

-" Rentre tout d'suite et va voir deinen Vater, dis lui ce que tu as fait. Gott verdammi noch e mol ! ".

Le gardien de toute sa hauteur surplombait Adaïs. Puis il leva les yeux au ciel en secouant la tête. Il se tourna ensuite vers le visiteur.

-" Et puis vous verrez cela avec le Wärter Hobb Siegfried VonKorwald au Salon des Bewerber (postulants) , suivez moi."

(1) Qu'est-ce que ça signifie ?

[Hrp]Pour accéder au salon, attendez que le lien "Salon des Bewerber (postulants)" soit actif, puis dans le salon ouvrez un nouveau sujet à l'instar des postulants déjà présents en vous présentant (RP) et susciter l'intérêt pour que l'on vous réponde. Bon jeu Very Happy [/Hrp].
Revenir en haut Aller en bas
Adaïs
Besucher
avatar

Nombre de messages : 493
Localisation RR : Arles

MessageSujet: Re: Un long voyage...   Ven Nov 14 2008, 07:35

Quelle chance elle avait ! C’était bien un postulant qui était venu frapper à la porte de la commanderie. La personne en question aurait pu être un membre éminent de l’Eglise, ou un grand noble d’elle ne savait quelle province des Royaumes. Tant mieux. Elle s’amuserait d’autant plus, c’était du moins ce qu’elle imaginait, dans sa petite tête d’enfant.

L’homme se présenta et donna son nom, qui paraissait plus que compliqué à Adaïs. En fait, elle n’avait pas compris grand choses des paroles du nouvel arrivant, mais peu lui importait. Elle comptait le faire tourner en bourrique à tel point qu’il ne comprendrait plus rien, le pauvre. Tandis qu’elle réfléchissait à toute vitesse, l’homme regarda les remparts, avant de se tourner de nouveau vers elle, et de lui demander son nom.

- Adaïs, Mon…


Ses paroles furent interrompues par une grosse voix dans son dos. La jeune fille rentra la tête dans les épaules. Otto s’était réveillé. Elle allait y avoir droit, à sa fessée, si ce n’était pire. La fille de MrGroar jeta un regard entendu au postulant, puis se retourna. Le gros gardien approchait, l’air furibond, rouge de colère, une masse d’arme à la main. L’Autrichien gesticula et bafouilla d’une façon qui aurait fait éclater de rire Adaïs si la situation n’avait pas été aussi grave. La petite ne comprit pas tout ce que voulait dire Otto, mais le sens général ne lui échappa toutefois pas. Elle voulut se répondre, mais elle n’en eut pas l’occasion : le grand homme reprit son rôle et s’adressa à l’autre homme.

Quand Otto en eut finit avec le postulant, ou presque, il se tourna de nouveau vers elle, lui demandant sur un ton qui ne souffrait pas de réplique, de rentrer dans la commanderie afin de dire à MrGroar ce qu’elle avait fait, et ainsi de subir la punition qui lui était due. La petite savait bien qu’elle devrait y aller à un moment ou à un autre, car si elle ne parlait pas, ce serait Otto qui le ferait. Ce n’était toutefois pas le moment : le Gross Hosspitler devait être dans l’église en train de prier. Le déranger n’était pas forcément une bonne idée, surtout si c’était pour lui avouer une bêtise.

Adaïs se détourna donc de la porte et se dirigea, presque en courant, vers la porte du bâtiment abritant les appartements. Avant d’entrer, elle se retourna et fit un signe de la main aux deux hommes. Si le nouveau restait, elle aurait grand plaisir à discuter avec lui. Peut être avait-il des choses intéressantes à dire…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un long voyage...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un long voyage...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un long voyage...
» Un long voyage...
» Le Long voyage
» Le Long Voyage
» Heureuse comme Tanith a fais un long voyage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ordre Teutonique :: BARBACANE :: Poste de Garde / Wachtposten / Wachpost :: Archives / Archiv / Archief / Archivi-
Sauter vers: