Ordre Teutonique

Ordre Teutonique

Ordre Militaro Religieux Aristotélicien des RR
Deutscher Orden / Geistlicher Ritterorden im RK

Teutoonse Orde / Militairgelovige Orde van de KR

 
Rome  AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 En quete de savoir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: En quete de savoir.   Sam Nov 08 2008, 06:57

Enosch après un long chemin arriva devant le poste de garde.

-Bonjour, je suis Frere Enosch je viens de l'abbaye de Noirlac afin
de consulter vos ouvrages. En effet je viens d'etre nommé a la charge
de notre bibliotheque et je suis ici pour eventuellement consulter et
recopier des livres qui seraient absents de notre belle et grande
bibliotheque.


*Mon dieu quelle force de la nature ce gardien*
Revenir en haut Aller en bas
Otto
Gardien
avatar

Nombre de messages : 1244
Localisation RR : Poste de Garde

MessageSujet: Re: En quete de savoir.   Sam Nov 08 2008, 07:48

Otto Schweinerüssel fut prévenu suffisamment tôt pour entendre la présentation de Frère Enosch.

-" Bonjour Frère Enosch, j'espère que vous avez fait bonne route. Comment s'est terminé l'attaque de votre Abbaye? Et comment se porte Frère Roger? Pour votre demande je vais en parler aux Hauts Dignitaires de l'Ordre Teutonique. Veuillez attendre ici dans ma cellule je vais vous faire porter un repas.

Otto s'engouffra dans la Commanderie. Puis un Neuling se présenta avec un plateau portant une soupe des légumes braisés, du fromage de Savoie et du pain de noix ainsi que des pommes. Il resta à proximité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En quete de savoir.   Sam Nov 08 2008, 08:38

Enosch arbora un grand sourire à la vue des mets que l’on venait de lui apporter. Et fut surpris de voir que l’on n’avait pas servit de viande, ce qui était en parfait accord avec les préceptes de Saint Benoit. Son ventre criait famine mais Enosch s’installa sans précipitation et commença son récit tout en mangeant.

-Hé bien, oui l’attaque de l’Abbaye.hmmm. J’ai reçu des nouvelles de Frere Roger qui avait prit la décision de partir au moment de l’attaque et ses nouvelles sont plutôt mauvaises. Il semblerait qu’un des ses marauds, très bien renseigné sur le trajet qu’empruntait Frère Roger l’aurait dévalisé le laissant sans même une miche de pain et l’aurait aussi délesté de sa robe de bure. Quand à l’Abbaye, le calme semblait être revenu, nous déplorons des disparitions de moines, nous ne savons pas encore à l’heure qu’il est, s’ils se sont enfui ou bien s’ils sont sous les décombres de notre cave qui à été ravagée par une explosion. Quand à moi j’ai été enlevé et on m’a trainé dans un endroit sordide appelé « Grotte des joyeux brigands ». Je vous passe le détail des humiliations et des sévices que j’ai subis. J’ai prié chaque instant le Très-Haut pour qu’il me vienne en aide, et puis finalement j’ai réussis à m’enfuir,
profitant que ses sauvages s’endorment suite à leur cuite. Et puis, et puis, me voila !


Le récit fut entrecoupé des "slurp" bien sonores du Enosch qui buvait sa soupe, il avait aussi entamé à moitié le délicieux pain avec du fromage. Mais lorsqu’il avait commencé à parler de sa détention, il avait repoussé le plateau et n’avait plus touché à la nourriture.

-Je vous remercie pour ce repas ! Et vous ? il me semble avoir entendu que vous tentiez une action contre le lion de judas !?
Revenir en haut Aller en bas
Otto
Gardien
avatar

Nombre de messages : 1244
Localisation RR : Poste de Garde

MessageSujet: Re: En quete de savoir.   Sam Nov 08 2008, 11:56

Otto écouta le frère Enosch et cette terrifiante histoire de brigants. Mais rien sur l'aide des Teutoniques et autres Sanctes Armées là bas.
Puis une question le hérissa, il hésita avant de répondre. D'ailleurs c'est pas une réponse qu'il voulait faire mais envoyer sa masse en ... réponse. Mais bon, un homme d'Eglise qui semblait très naïf pourtant aussi. Lui confier les clés de la bibliothèque semblait hasardeux ! Connaissait-il le mot discrétion? Aurait-il passé trop de temps aux mains des brigants.


-" Mon___________ Frère____________Enosch. Pour votre gouverne le Lion de Judas a disparu après la Croisade à Gevève. Il reste des sicaires et autres brigants qui passent au fil des épées et sous les masses d'armes des Teutoniques et de leurs alliés de temps en temps. Les Teutoniques protègent les faibles et les clercs et ceux qui le demandent, c'est tout. Vous êtes ici pour connaître les intentions du Kreis ou pour consulter les ouvrages de la bibliothèque? "

Sans lui laisser le temps de répondre Otto sortit rendre compte à l'Ordenskreis, et fit un signe particulier au Neuling qui se redressa et posa sa main sur le pommeau de son épée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En quete de savoir.   Sam Nov 08 2008, 12:16

Enosch avait tant bien que mal essayé de se retenir de rire devant le garde. Décidemment ce qu’on disait sur la retenue d’information des teutoniques n’était pas un mensonge. Enosch en fut ravi. Mais pour le coup il crut pendant un instant que le garde allait lui mettre un coup sur la tète. Bien sur il n’avait pas mentionné le nom de ceux qui avaient participé à la liberation de l'Abbaye mais il avait hâte de pouvoir les recroiser et les remercier de vive voix. Surtout que dans ses bagages Frère Roger lui avait remis un courrier à leur attention, c’était la deuxième raison de sa venue. Enosch tourna la tête pour cacher son sourire au soldat qui restait présent et qui avait la main sur son épée. Il gloussa encore une fois.
Revenir en haut Aller en bas
oxar
Membre défunt
avatar

Nombre de messages : 2149
Localisation RR : Loin, si loin

MessageSujet: Re: En quete de savoir.   Sam Nov 08 2008, 23:29

La jeune Reiterin traînait ses bottes un peu poussiéreuses dans la forteresse avant sa garde. Alors qu'elle passait non loin de la porte, elle se remémora son arrivée dans l'Ordre et songea que plus elle progressait, plus les questions se posaient.
Elle allait sombrer dans l'angoisse lorsqu'elle entendit la voix puissante du gardien autrichien. Otto ne devait pas parler seul, il y avait donc du monde. *Très bien* se dit elle, ça fait plaisir de voir de nouvelles têtes et puis quand il y a des nouveaux, ben on vous prend moins pour une nouvelle ce qui finissait par être frustrant.
Approchant elle reconnut une autre voix. Arrivant près des deux hommes, elle adressa un chaleureux sourire au géant et inclina la tête pour saluer Enosch


Pax Vobiscum Otto, Frère Enosch.
Comment allez vous Otto? Je n'étais venue ici depuis un bail....

A Enosch
Puisque vous êtes là je vais pouvoir vous féliciter pour votre baptême je n'ai guère eu le temps de le faire à l'Abbaye. Vous venez d'entrer dans la grande famille Aristotélicienne, bravo!
Alors que faites vous parmi nous? Je n'avais pas eu vent ce que vous souhaitiez intégrer les sanctes armées, voulez vous que j'aille chercher notre Wärter? Ou venez vous pour autre chose? Vous avez fait bonne route au fait? Je vois qu'on vous a servi à manger...


Tandis qu'elle parlait, elle avait remarqué une tâche de soupe près de la bouche d'Enosch et tentait, par un petit geste discret, de lui faire comprendre qu'il devait s'essuyer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En quete de savoir.   Lun Nov 10 2008, 04:25

Enosch ne comprenant pas les gestes etranges que faisait Oxar enchaina. Il sourit à Oxar. S’approchant d’elle, tendant la main, il posa son autre main sur l’avant bras afin de rendre plus chaleureux son geste.


-Ma chère sœur, je suis tellement heureux de vous revoir, je n’avais pas eu l’occasion jusqu’ à maintenant ainsi qu’a votre binôme de vous remercier pour votre présence à l’abbaye lors de l’attaque. J’étais absent à ce moment, prisonnier, mais on m’a raconté oh combien d’éloges sur vous ! Et il est vrai aussi que je n’ai pas eu le temps non plus après la cérémonie de mon Baptême. Merci d’y avoir assistée et merci encore des actes de bravoures dont vous avez fait preuve au cours de l’attaque.


Enosch souriait de son large sourire qui pouvait le faire passer pour un être naïf mais qui reflétait plutôt sa foi en Dieu et l’humain.

-Dites-donc votre garde est plutôt bougon on dirait. Désignant l’endroit par ou Otto était sortit.


Enosch ferma son sourire afin de paraitre plus sérieux.

-J’ai été envoyé par Frère Roger en vos lieux non pas pour m’engager car je dois vous dire malgré tout le respect que j’ai pour les saints soldats de votre ordre que je ne peux me résoudre à la violence et je ne souhaite jamais plus..heu jamais prendre les armes, la vie est un bien trop précieux. Donc je suis ici pour visiter votre bibliothèque, et pour remettre un courrier à vos supérieurs.


Il chuchota "en remerciements de vos actions à l’abbaye."

-Mais, mais, j’oubliais comment va votre blessure ? vous semblez être remise …
Revenir en haut Aller en bas
oxar
Membre défunt
avatar

Nombre de messages : 2149
Localisation RR : Loin, si loin

MessageSujet: Re: En quete de savoir.   Lun Nov 10 2008, 04:51

Le jeune baptisé ne semblait rien comprendre de ce qu'elle voulait lui dire. Elle soupira.. il faudrait être plus directe. Elle sursauta lorsqu'il lui posa la main sur le bras.

Mon frère, je n'ai fait, tout comme mon cher Makcimus, que mon devoir. Il n'y a aucune éloge à faire à ce propos. Je suis désolée pour votre rapt mais heureuse que vous vous en soyez sorti sans trop de heurts à ce que vois.
J'ai été heureuse d'assister à votre baptême mon frère. Sachez que c'est le premier auquel on me convie, je ne voulais le rater pour rien au monde. Du reste, je vous renouvelle mes félicitations.
Quant à Otto, il fait son travail vous savez. Vous seriez surpris de la douceur dont il peut faire preuve, avec les bêtes notamment.. Les molosses de mon .. enfin disons qu'il a toujours pris soin de chiens.

Et puis vous savez, nous ne prenons les armes que lorsque c'est nécessaire.. ce qui ne s'avère pas toujours le cas. Notre ordre comporte des prieurs et des diplomates pour éviter d'en arriver à nous, combattants. Vous savez, les brigands ne respectent plus rien, le recours aux armes devient parfois inévitable.

Ma blessure? Oh je m'en remettrais, ce n'est du reste pas mon corps qui est le plus douloureux. Savez vous, il n'est pas de blessures plus profondes et inguérissables que les pertes qu'on connait icibas.


Elle lui posa la main sur le bras:

Je vous en prie, cessez de nous remercier, nous ne sommes que le bras du Divin, nous avons fait ce qu'il voulait que l'on fasse, ni plus ni moins..

Elle approcha son visage et lui chuchota, l'air un peu gêné.

Euh pardonnez moi mais... vous avez un peu de soupe là, sur le coin de la bouche.. hum hum

Elle se racla la gorge.

Une drôle de lueur passa dans le regard de la jeune femme.

Excusez moi je dois partir. Makcimus viendra bientôt vous accueillir.. au revoir!

Elle se retira ensuite rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Izidore de Castelléo
Membre défunt
avatar

Nombre de messages : 4002
Localisation RR : Saint-Aignan, Berry
Niveau : 3, voie de l'état

MessageSujet: Re: En quete de savoir.   Mar Nov 11 2008, 15:01

l'Erster Bostchafter n'aimait pas se faire déranger en pleine réalisation de cartes, surtout lorsque celle-ci étaient pour l'Ordenmarschall. Ceci dit ... le déplacement d'un cistercien, trop rare, en ces murs valait peut-être le dérangement.

Il enfila son lourd manteau de peau direction le poste de garde et là, aperçu Otto et Oxar avec une personne portant robe de bure, sans doute le cistercien.




Bonjour ... Frère Enosch ... Je suis l'Erster Bostchafter(1) Izidore de Castelléo. On m'a dit que vous vouliez consulter et éventuellement faire copie de certains de nos ouvrages ... Vous devez sans doute avoir un mot de votre recteur Frère Roger, me serait-il possible de la voir ?



Sans attendre la réponse le Ritter tendit la main droite tout en refermant de l'autre son manteau pour se protéger du froid.



(1) Premier diplomate
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En quete de savoir.   Ven Nov 14 2008, 09:04

Enosch ecarquilla les yeux.
*bonté divine !*
Il sortit un mouchoir vite fait de ses manches et s’essuya rapidement le coin des lèvres Il ne put contenir son fou rire. C’est que le pauvre bougre d’Enosch n’était qu’un jeune novice et pas encore assez orgueilleux pour prendre la mouche. Il salua la soldate et lui fit un petit signe histoire de faire comprendre qu’il boirait bien une bière à la taverne en sa compagnie plus tard. Puis un homme chevelu fit son apparition. Enosch tenta de reprendre un peu contenance mais il était très stressé du fait de son jeune âge d’avoir à accomplir la mission que Frère Roger lui avait confiée.
-Bonjour enchanté de faire votre connaissance !
Il sortit un parchemin et le tendit à l’homme :


Citation :
Abbaye Cistercienne Saint-Arnvald de Noirlac
Duché du Berry, France


Chers nobles et dignitaires,
chers prélats et clercs,
chers grand-maitres et recteurs,
chers frères et soeurs,

Nous, Mgr. Frère Roger, Recteur de l'Ordre Cistercien et Premier Protonotaire Apostolique déclarons au nom du chapitre général de l'Ordo Cisterciensis se qui suit :


Nous tenons à remercier chaleureusement tous les fidèles (hrp : et même les brigands de la grotte) qui en leur nom propre ou via leur Ordre, Religieux ou non, militaire ou non, ont apportés leur aide & secours lors de l'attaque de nostre Abbaye-Mère de Noirlac par une bande de brigands pendant les journées noires d'Octobre 1456.

Une pensée particulière pour les membres de l'Ost de blaye qui nous aidé de manière exemplaire et sont restés longtemps encore après l'attaque pour nous épauler malgré l'incompréhension de leur hiérarchie militaire. Un merci particulier aussi pour les OMR avec surtout l'ordre teutonique qui a fourni un fort contingent de secours, à Acar de Ventoux qui est venu rapidement nous prêster main forte & à tous ceux que mon vieux cerveau embrumé à oublié involontairement malgré ses mérites. Remercions aussi l'ordre Lescurien pour le don qu'il s'appreste à faire à l'Abbaye.

Malgré les nombreux moines portés disparus, blessés ou morts & les dommages causés à nostre abbaye, la communauté cistercienne se relèvera grâce à leur divine intervention. Qu'ils soient béni pour leur courage & leur prévenance à l'égard de pauvres serviteurs de Dieu. Puisse le Très-Haut les remercier dignement dans le paradis solaire! Nos prières montent au ciel pour eux!

Le présent message sera transmis par frère enosch que nous avons madaté en tant que chantre & maistre de nostre bibliothèque Sainte Illinda afin de compiler & inventorier les livres qui seraient absents de notre belle et grande bibliothèque aristotélicienne.


In Nomine Cistercium Mater Nostra, par la grâce d'Aristote et de Christos, puissent Foi et Raison nous guider et que Saint Arnvald le justicier, nous protége. salutations ludiques et bénédictions aristotéliciennes

Signé et scellé en ce 4 novembre 1456, par moi, Monseigneur Frère Roger, au sein de l'Abbaye cistercienne St-Arnvald de Noirlac.




Dernière édition par Enosch le Lun Nov 24 2008, 13:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En quete de savoir.   Lun Nov 24 2008, 13:35

-hmm hmm
Revenir en haut Aller en bas
Izidore de Castelléo
Membre défunt
avatar

Nombre de messages : 4002
Localisation RR : Saint-Aignan, Berry
Niveau : 3, voie de l'état

MessageSujet: Re: En quete de savoir.   Lun Nov 24 2008, 15:16

hrp pardon ! je fait au plus vite, si possible ce soir /hrp
Revenir en haut Aller en bas
oxar
Membre défunt
avatar

Nombre de messages : 2149
Localisation RR : Loin, si loin

MessageSujet: Re: En quete de savoir.   Dim Déc 07 2008, 11:54

OXar avait été très occupée ces derniers temps. En passant près du poste de garde elle constata qu'Ensoch y était toujours. Elle fronça les sourcils et se jura de passer un copieux savon à son frère qui aurait dû venir depuis déjà un moment. Elle alla à l'encontre des hommes présents et s'adressa à Ensoch d'une voix enrouée:

Mais vous êtes encore là? Décidément mes frères n'ont pas le sens de l'accueil! Que diriez vous d'aller vous désaltérer en taverne?
Revenir en haut Aller en bas
Izidore de Castelléo
Membre défunt
avatar

Nombre de messages : 4002
Localisation RR : Saint-Aignan, Berry
Niveau : 3, voie de l'état

MessageSujet: Re: En quete de savoir.   Mer Déc 10 2008, 08:45

HRP : dsl je reprend ..



Et bien ... Après discution nous ne pouvons, semble t-il pas vous donner accès à l'ensemble de notre bibliothèque. Cependant je vais vous transmettre une liste avec les différents ouvrages consultables et nous vous les remetrons pour que vous puissiez en faire une Copie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: En quete de savoir.   Mar Déc 30 2008, 14:14

-Hmmm ha bon?, bien puisque je ne suis pas autorisé a entrer dans votre bibliotheque alors je n'ai plus rien à faire ici..pardonnez moi mais c'etait l'objet de ma visite !...bien je vous enverrais les faire part pour le grand banquet, en attendant je m'en retourne dans ma chere abbaye où j'irais faire mon rapport à Frere Roger.



Enosch fit demi tour et repartit aussi vite que l'eclair...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En quete de savoir.   

Revenir en haut Aller en bas
 
En quete de savoir.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Animah : Les gardiens du Savoir
» [CLASSIQUE] PCB Double dragon aphone : tout savoir !
» Aurevale petite panda eau 105 en quête de savoir
» Le droit de savoir sur les citées.
» bonjour, j'aimerai savoir si quelqu'un peux faire un cours sur le pilote automatique sur c172p

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ordre Teutonique :: BARBACANE :: Poste de Garde / Wachtposten / Wachpost :: Archives / Archiv / Archief / Archivi-
Sauter vers: