Ordre Teutonique

Ordre Teutonique

Ordre Militaro Religieux Aristotélicien des RR
Deutscher Orden / Geistlicher Ritterorden im RK

Teutoonse Orde / Militairgelovige Orde van de KR

 
Rome  AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Arrivée de l'Evesque de Langres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Arrivée de l'Evesque de Langres   Ven Aoû 14 2009, 11:12

Guiguil avait fait route jusqu'à la forteresse de l'OT. Non content d'enfin pouvoir mettre pied à terre. C'est pas que, mais il préférait maintenant et de loin de confort de son carosse à son cheval. C'est terrible de s'habituer à son petit confort tout de même.
Il laissa son cheval là, vivre sa vie et s'approcha de la herse, il vit alors un homme, certainement de le garde, qui était visiblement occupé avec d'autres personnes. Il attendit donc son tour.
Revenir en haut Aller en bas
Otto
Gardien
avatar

Nombre de messages : 1246
Localisation RR : Poste de Garde

MessageSujet: Re: Arrivée de l'Evesque de Langres   Sam Aoû 15 2009, 03:26

Otto se présenta à l'homme qui paraissait être un prélat... le Moche, inhabituellement, semblait comme en extase. Il ne flairait aucunement rien de suspect. Otto lui jeta un oeil. "bizarre ce chien, bizarre" se dit le Gardien...

Oui, Suis Otto, et voici Le Moche mon "bras" droit... enfin, vous m'comprenez... Vous voulez voir quelqu'un en particulier ? En Ambassade ou bien pour Postuler ?


Otto jeta un autre oeil au Moche, qui semblait figé par la grâce divine à la vue de cet homme d'Eglise... Pour sur, ce chien, aussi laid qu'il fut avait quelque chose, une case en plus, ou en moins que les autres chiens.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arrivée de l'Evesque de Langres   Sam Aoû 15 2009, 08:44

Après quelques instants d'attente, Guiguil le gardien se terminer sa conversation, et venir à lui avec un chien. Guiguil semblait estre examiné sous toutes les coutures, tant par le chien que par le maîstre. Mais comment en vouloir aux deux compères ? La sécurité de la citadelle passait évidement par eux, afin que de préserver l'ordre des intrusions.

Bonjour à vous mon Fils, et bonjour à toi aussi le Moche.

Il allait abaisser la main pour caresser la bête, puis après une légère hésitation, il le fit tout de même.

Ah non non non, vous n'y êtes pas mon Fils, je vous explique, mais avant, permettez que je me présente, je suis Monseigneur Guillaume de Lyseuil, je suis l'Evesque de Langres. Je viens suite à une visite à mon bureau de Sieur Umondel. Il souhaite par la Grâce intégrer l'Ordre. Et il a besoin pour son dossier, d'une lettre de moi. Aussi, juste le temps de la rédiger, et j'ai sauté sur le dos de mon cheval.

Guiguil prit une lettre dans sa poche, et la transmis au garde.



Bon, je sais c'est un peu officiel, mais j'avais passé la journée à rédiger des annonces. Toutefois, si les autorités ont encore besoin de mes services, qu'elles n'hésitent surtout pas. Nous travaillons tous pour la Grandeur de Dieu et de Son Eglyse.

Pourriez-vous remettre cette missive à qui de droit ?
Revenir en haut Aller en bas
Otto
Gardien
avatar

Nombre de messages : 1246
Localisation RR : Poste de Garde

MessageSujet: Re: Arrivée de l'Evesque de Langres   Sam Aoû 15 2009, 09:26

AAAAAAAAAAAAAAAAAh mais fallait le dire de suite... peti... hum Monseigneur.

Otto avait faillit dire "petit père", sans trop savoir pourquoi.

Je vais porter cette missive au Wärter pour qu'il en prenne note. Rassurez vous...

Otto fit mine de s'éclipser, il en oubliait les bonnes manières, mais en avait il vraiment ? Oui, peut-être... enfin, il cogiterait ça à un autre moment.

Vous voulez une bière ? Une autrichienne comme en brassait ma mère ? Le chemin ça use, même les giboles bénies des prélats, surtout par cette chaleur de tous les diables... Venez vous mettre un peu à l' "ombre" si je puis dire, une ombre bénéfique, pas l'Ombre de la Bête, bien sûr...

Le Moche avait vu le Prélat tendre un papier et ses yeux s'étaient mis à briller, comme si le parchemin eusse été un os sacré, un truc dans le genre quoi. Mais il ne bougea point...

Le Moche semble apprécier votre "aura", vous lui tiendrez compagnie le temps que j'entre et sorte J'en ai pour une minute...

Otto s'imagina un instant le Moche regardant la Relique, le Crâne d'Aristote...
Comment réagirait-il ? le lécherait-il de dévotion ? Sacrilège... ! Vu comme le chien était en pamoison devant cet homme d'Eglise il préféra éluder cette pensée et l'effacer... C'était pas le moment de révasser. Ce devait être la chaleur qui tapait sur les têtes.Et celle d'Otto, avec son unique cheveu meurtri planté au milieu, n'offrait pas trop de fraiche protection et d'ombre à ce qu'il y avait en dessous... comme le Moche d'ailleurs, avec ces trois poils sur sa caboche...la chaleur devait lui travailler son maigre neurone, s'il en avait un...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arrivée de l'Evesque de Langres   Sam Aoû 15 2009, 09:55

Guiguil allait éclater de rire aux premières paroles de l'homme. Il en avait de bonnes, ne lui avait-il pas expliquer l'objet de sa venue dès le début ? Il semblait que l'interlocuteur aimait mettre une note d'humour dans toute chose.

Il le remercia vivement alors qu'il prenait la missive pour la transmettre à il ne savait qui, il ne savait où, mais certainement une personne de confiance. Il n'entendait rien aux mots de l'ordre. Le François oui, l'Anglois oui, le Latin également avaient un écho pour lui, mais alors le reste.........Il eut d'ailleurs une bouffée de chaleur en songeant qu'il allait devoir traduire des montagnes de cours à la Garde Episcopale.
Puis, l'homme de poursuivre, et lui de répondre


Heuuuu....heu oui, si vous le dîtes.

Guiguil allait refuser. Mais il semblait qu'il n'ai pas forcément le choix, et les propos d'Otto avaient surpris l'Evesque, qui n'avait plus depuis longtemps l'habitude de ce langage. Mieux valait ne pas énerver l'un et l'autre. Il prit donc la sage décision de rester. Razz

Et à peine s'était-il remis de ses émotions, que l'homme déjà filait chercher quelques verres, le laissant ainsi seul devant la herse, avec le chien. il regarda le chien avec étonnement. Qui du maître ou du chien ressemblait à l'autre ? difficile à dire. Tous deux semblaient d'un caractère égal. Guiguil s'amusa de ce trait. Il se pencha alors pour regarder le chien dans les yeux, mais arrêta lorsque celui-ci commença à sortir une langue dont l'odeur lui rappelait quelques tavernes où il avait été alors qu'il était soldat en Bourgogne.


Brave chien, tu es gentil, mais tu devrais manger un peu de menthe avec du miel.

Songeant à cela, il farfouillât en sa poche, et en tira un petit morceau de miel durcit, parfumé à la menthe, qu'il aimait lui-même à donner aux enfants lorsqu'ils venaient le voir. Il fourra la friandise dans la gueule du chien, espérant ainsi atténuer quelques effets.

La forteresse, semblait vivre une vie propre, ainsi que nombre d'entre-elles. Il chercha machinalement des visages familiers.
Revenir en haut Aller en bas
Otto
Gardien
avatar

Nombre de messages : 1246
Localisation RR : Poste de Garde

MessageSujet: Re: Arrivée de l'Evesque de Langres   Sam Aoû 15 2009, 10:54

Le Moche mâchonna le machin, et fit une grimace. Si tant est qu'il pût s'enlaidir encore plus. Il était peu, voire pas du tout habitué aux friandises de la sorte, douces et sucrées. Non, ce qu'il aimait par dessus tout, c'était la chair faisandée, depuis au moins une semaine ou deux... Pas ce machin. Ses yeux sans couleurs coulaient mais pas d'extase, mais d'un supplice sans nom. Il chercha du museau de droite à gauche un trou pour expulser la chose de sa gueule en feu, en vain. Il se mit alors à fixer le prélat, mais cette fois d'un regard foudroyant plein de larmes de rage contenue ...et ... avala le poison. Le Moche sentit son estomac se révulser et son coeur avec. Puis ce furent les intestins qui se tordirent, et en un pet magistral, la chose fut enfin partiellement digérée, du moins en phase presque terminale d'expulsion...ouf... Le Moche déposa son derrière dans un creux frais de la route, où restait un peu d'eau croupie, histoire de calmer son fut quelque peu malmené... On l'y reprendrait plus.

Sur ces entrefaites, Otto revint, deux choppes en main. Il avait eu le temps de voir le Wärter pour lui remettre le parchemin de recommandation...

Humant l'air non loin du chien, il se dit "tiens donc, quelle odeur ! Une charogne doit pourrir non loin"... Puis s'adressant à l'Evêque :

Tenez, l'affaire est close, j'ai vu qui de droit pour votre recommandation. Prenez une chopine... Ca va vous requinquer les mollets en moins de deux... Le Moche a pas été trop dur avec vous ? Il semble avoir quitter son état de grâce pour l'heure...

Otto servit une bonne rasade de liquide, bien à ras bord de ces deux énormes "chopines". Puis il se gratta le menton.

Zut, vous ne devez pas boire Monseigneur de cet alcool, je me trompe ? Voulez vous quelque chose de plus approrprié ? Peut-être un peu de vin, ou une goutte ? Et surtout ne me dites pas que vous tournez à l'eau bénite, ou pas, si ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arrivée de l'Evesque de Langres   Sam Aoû 15 2009, 11:48

( Razz )

Guiguil, regarda alors le chien se dépétrer avec la firandise, et finir par enfin avaler ce qui semblait pour lui un supplice sans nom. Il se damanda alors si le chien allait finir par rendre sur ses chausses ou non. Il fit un pas en arrière pour prévenir les dégâts. C'est alors qu'un pet magistralement bruyant et malodorant vint à surgir des entrailles de la bête, avec une force pour le moins surprenante.
Décidément, la bestiole sentait aussi mauvais de la gueule que du fondement.
C'est alors que Otto revint.


Je vous remercie pour vos bons soins. Le chien ? Ohhh non, il est calme.........il sait apprécier les bonnes choses de la vie avec toute la valeur qui est la sienne. Il a la conscience légère, comme ......comme l'air.

A cette dernière parole, l'Evesque respira avec dégoût les relents du chien, et toussa. Il paraissait presque que ce dernier semblait s'amuser de la situation.

Otto versa alors dans deux énormes choppes de la bière. Elle semblait fraîche, cela ferait le plus grand bien. Et Pof, il la lui retira des mains, lui proposant presque un thé.

Je ne dirais pas non à un petit verre de liqueur de framboise si vous en aviez. Le verre de l'amitié en somme.

Mais dîtes-moi, vous travaillez depuis combien de temps à l'OT ? Enfin, vous et vostre chien..........
Revenir en haut Aller en bas
Otto
Gardien
avatar

Nombre de messages : 1246
Localisation RR : Poste de Garde

MessageSujet: Re: Arrivée de l'Evesque de Langres   Dim Aoû 16 2009, 06:22

Otto alla chercher une bouteille de liqueur. Il avait un peu de tout dans son "cagibi". En fait non, c'était Kurt, le tavernier, qui essayait de temps à autre de cacher des bouteilles de ci de là, pour ne pas que le Hochmeister le surprenne à toujours boire. Et il se trouvait qu'une des cachettes était dissimulée dans le coin d'Otto. En fait elle n'était pas trop dissimulée, et Kurt devait être bien bourré ce soir là, pour avoir déposés là quelques bouteilles, pensant que personne la trouverait. Hors c'était sans compter sur le flair et les yeux du Gardien qui pouvait pister la moindre souris courir sur les hauts remparts...

Ya, ich bin ici depuis quelques temps déjà, je compte plus le nombre d'années, si vous voulez savoir, mais on peut quand même trinquer à ça si vou vl'ez...

Quant au Moche, c'est un concours de circonstance. Disons que à la fête de la St Jean de cette année, un villageois voulait le jeter dans les flammes, voyant en lui le Démon des Enfers sur 4 Pattes... POur ma part et étant un fervent lecteur des Ecritures, je n'ai jamais entendu quoi que ce soit sur le fait que la Bête eut un animal de compagnie autre que les Damnés...

Otto fit un signe au Moche, qui ouvrit une gueule béate mais crispée... toujours laide...

Certes il est pas de toute fraicheur, et de toute beauté, même qu'il en est loin. Certes on pourrait l'prendre pour un chien des enfers avec sa peau pelée, son museau tordu, ses yeux blancs ou noirs selon les jours, sa queue écourtée dont le bout pend, son envie de croquer de ses crocs cassés tout ce qui bouge, qui n'est pas connu ou qu'il flaire comme étant hérétique, mais il est brave... enfin, à ces heures, comme moi... Vu que le villageois et que personne ne vient le réclamer je suppose qu'il va rester ici, avec moi... Pas que je le veuille pas... M'enfin va falloir doubler les rations des denrées du Poste de Garde, car il mange autant que moi... en restant tout squelettique, pas comme... moi... HUM...

Otto fit une grimace...puis leva son verre de framboise...

Santé ! MOnseigneur ! Au TRès-bon Otto que je suis, et à son chien ! Qu'ils servent encore longtemps l'Ordre et l'Eglise... !

Santé aussi à vous aussi Monseigneur, Dieu bénisse votre route de retour comme elle a béni celle qui vous a mené ici, et qui doit être la même je suppose... !

Et il avala le liquide en une gorgée...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivée de l'Evesque de Langres   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivée de l'Evesque de Langres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP]L'arrivée
» Arrivée précipitée
» Question sur l'équipement eau arrivée au niveau 11X
» l'arrivée des prophete charnel
» [Comics] VF des BD Bionicle : L'arrivée des Kali N°10

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ordre Teutonique :: BARBACANE :: Poste de Garde / Wachtposten / Wachpost :: Archives / Archiv / Archief / Archivi-
Sauter vers: