Ordre Teutonique

Ordre Teutonique

Ordre Militaro Religieux Aristotélicien des RR
Deutscher Orden / Geistlicher Ritterorden im RK

Teutoonse Orde / Militairgelovige Orde van de KR

 
Rome  AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [RP] Titus, Brutus, Cerberus, ou l'art de la fidélité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Titus.

avatar

Nombre de messages : 4
Localisation RR : Vagabond

MessageSujet: [RP] Titus, Brutus, Cerberus, ou l'art de la fidélité   Jeu 3 Fév - 23:51

La tignasse blonde habituée à souvent se déplacer afin de survivre commençait à être excédée par le froid mordant qui s'acharnait sur elle. Même si sa condition de vie c'était améliorée de façon significative, le jeune garçon restait peu vêtu et de constitution frêle. Grognant et maudissant le sort de s'acharner contre lui, quand une pierre dérapa sous ses pieds et lui fit manger le sol, en partit à cause de la fatigue qui lui avait fait perdre ses réflexes. Assis sur une pierre gelée à se masser et à tenter de se calmer il prit une longue inspiration. Marcher, le moyen du pauvre, la vicomtesse aurait pu lui laisser un cheval au moins. Même si avec une telle bête, Titus l'aurait surement utilisée pour partir au loin.
Soupirant une dernière fois il écouta le calme environnant, son ouïe accentuée par des années à chasser et à être chassée, captèrent un bruit. Allant prestement dans un buisson ou il put se cacher tout en gardant un oeil sur la route, le jeune garçon fut soulagé quand peu de temps après passa devant lui, une charrue remplie de pailles tirée par deux énormes bœufs et un vieux paysans qui les fouettaient inutilement pour les faire avancer.

Devant cette aubaine il se faufila à l'arrière ou il put s'y caler sans se faire voir. La large volupté de pailles qui l'entourait et le noyait, empêchait le vent et le froid de refermer son étreinte sur lui. En s'enfonçant un peu plus profondément dans la cargaison, il put même s'y réchauffer, chose que ses haillons pouvaient difficilement faire. Comme quoi, la main de Dieu était tantôt clémente comme un père protecteur et tantôt aussi garce qu'une fille lors de ses mauvais jours.

Suivant les repères que des passants lui avaient donnés, il vit enfin l'intersection, mais en décalé du à sa position arrière. On lui avait dit qu'il fallait aller tout droit, comme un bras qui était tendu, sauf que là, la carriole elle tournait, savait pas de quelle côté mais elle tournait pour sur. Choppant sa besace trouée à la volée, -ils y mettaient le résultat de ses rapines pour subsister- de son autre main, une bonne poignée de paille qu'il enfourna à l'intérieur du tissu et sauta.

Quelques injures et l'arrêt du chariot lui firent comprendre que le vioc était pas si sourd qu'il le pensait. Détalant à la vitesse du lièvre pour les jambes usées du vieille homme qui ne pouvaient plus suivre la hardiesse et la vivacité du jeune voleur frigorifié.

De quoi pas mourir de froid si il devait passer encore une nuit dehors et une miche de pain moins rassis que d'habitude, Dieu était avec lui.

Alors que le feu sacré du Seigneur commençait à faiblir pour aller éclairer une autre partie du monde, Titus arriva enfin à destination avant que la nuit ne soit complètement tombée. Les étendards de fond blanc, flottaient en fonction du vent, c'était majestueux mais quand la brise soulevait les tissus, le même vent froid venait étreindre le jeune garçon.

Avec ses longs cheveux blonds en bataille, son regard d'éternel boudeur et grincheux, il avança prudemment vers un garde qui semblait s'ennuyer ferme. La main discrètement placée sur son silex qui était caché sous les nombreux plis de ses haillons. Pour lui un homme armé méritait toujours qu'on soit méfiant avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Otto
Gardien
avatar

Nombre de messages : 1246
Localisation RR : Poste de Garde

MessageSujet: Re: [RP] Titus, Brutus, Cerberus, ou l'art de la fidélité   Sam 5 Fév - 20:19

Le vent n'avait cesser de souffler et cela accentuait encore le froid qui pourtant etait déja à pierre fendre.

Otto était à son habitude de mauvaise humeur. Il était justement à remplacer la chaîne de la herse du côté du poste de garde. Manipuler le fer par ce froid était plutôt désagréable et ses énormes paluches étaient rouge écrevisse. C'est alors qu'il était à bougonner, qu'il aperçut le jeune homme approcher.

Ce n'était pas l'heure de la distribution de soupe... Et pourtant le blondinet ressemblait bien à ceux qui avait l'habitude de se présenter réclamant pitance. L'Autrichien aboya à son habitude...
Ce n'est plus l'heure... La distribution, c'est le matin !! Reviens demain matin !!
Lourdement, il se détourna et continua son dur labeur...
Revenir en haut Aller en bas
Haerindor
Bruder
Bruder
avatar

Nombre de messages : 536
Localisation RR : En campagne, banane...
Niveau : 3 - Voie de l'État

MessageSujet: Re: [RP] Titus, Brutus, Cerberus, ou l'art de la fidélité   Sam 5 Fév - 22:19

Haerindor, du haut du rempart, leva les sourcils quand il entendit Otto rembarrer le pauvre hère si sèchement. La charité teutonique avait une réputation à tenir ; et, bien que le jeunot n'ait pas l'air des plus nobles, ce n'était pas une raison pour le laisser canner de froid dehors.
Le Casqué descendit donc, passa par le mess des sentinelles, prit une petite miche de pain et un brot à moitié empli d'une soupe de pois encore chaude, et passa avec un mince sourire devant Otto, sur ses gardes - savait-on jamais, même si il portait une armure de plates - et les tendit sans mot dire au gringalet à l'ai hargneux. Son regard perçant ne suffirait pas à en savoir plus, aussi prit-il la parole :


"Guten Abend, jeune homme. Que désires-tu? Voici de quoi te restaurer ; si tu ne cherches que le couvert, prends ceci et va."
Revenir en haut Aller en bas
Titus.

avatar

Nombre de messages : 4
Localisation RR : Vagabond

MessageSujet: Re: [RP] Titus, Brutus, Cerberus, ou l'art de la fidélité   Dim 6 Fév - 0:33

"La distribution"

Mais de quoi l'espèce de masse informe lui parlait elle ? Il n'avait pas besoin qu'on lui distribue quoi que ce soit, la charité c'est pour les faibles. Titus était bien assez habile pour dérober ce dont il avait besoin.
En plus l'homme était grognon et beuglait encore plus que le blondinet à l'ordinaire. Le garde devait surement avoir besoin d'aller faire un petit tour dans les quartiers des plaisirs afin de pouvoir ce détendre un peu et être un peu plus, enfin dans son cas moins grossier, l'élever et le qualifier d'un peu plus aimable ne pouvait être possible.
Alors que la sentinelle lui tournait le dos, deux choix s'offraient à lui, dormir dehors par ce froid plus que glaciale ou bien forcer un peu, l'homme n'était pas très cohérent en plus. Le matin puis quoi encore, c'est lui qui allait lui distribuer des baffes pour le prendre pour du vulgaire bétail.
L'être fragile, handicapé par son jeune âge dans un monde ou la force prédomine, pour sa survie il avait du plusieurs fois ravaler sa fierté, baisser la tête et faire demi tour. C'est ce qu'il allait faire en serrant les quelques bottes de pailles qui lui tiendraient chaud cette nuit. La conversation avec la Vicomtesse lui revint soudain en tête, puis celle des paysans de son village qui l'avait mit au pilori pour avoir manqué de respect aux nobles ou bien à leur représentant, sauf que cette fois c'était lui le représentant, alors pourquoi devrait il se plier aux divagations d'un fou.

Mais faire preuve d'audace face à ce mastodonte c'était gagner un aller simple pour un empalement dans les règles contre la muraille. Les droits et les titres ne sont pas matériel alors que la carrure imposant de l'homme l'était... et ses jurons aussi, trahissant sa mauvaise humeur.
Pour un enfant de la rue, il fallait développer d'autres talents pour survivre, ceux de la débrouilles et de la négociations. Prenant un peu de paille dans son ''coffre'' troué ainsi que des bouts de tissus plus ou moins crasseux ou propre il s'approcha lentement.


La sale besogne... c'est ingrat...alors que les autres sont tranquillement et simplement au choix, autour d'un feux... à... ne rien faire. Alors que toi tu es là dans le froid à veiller à leur sécurité.
Je dois entrer et être accepté ici, sinon j'aurais quelques ennuis. Je te donne ça pour tes mains pour pouvoir les mettre dans quelque chose, en échange tu me fais entrer.
En plus j'ai un pantalon et plus de puces, tu risques rien.


Le petit effronté tendit les babioles avec un regard assez ferme, il ne sourit pas, ça c'était réservé pour les femmes qui parfois ce laissaient attendrir, les hommes eux lui gardaient seulement une bonne beigne pour se défouler sur quelque chose faible physiquement.

L'idée aussi qu'arrivée à une certaine promiscuité avec l'homme, il pourrait lui mettre son silex sous la gorge si l'homme ce montrait trop virulent avec un petit effet de surprise. Mais l'idée n'avait germée uniquement par son manque de connaissance d'un vrai homme d'arme et de sa cotte de maille face à un vulgaire caillou aiguisé.


C'était sans savoir que pendant qu'il préparait ses événements un autre Teutonique ramena sa face métallique, ce qui n'arrangea pas son affaire car ça risquait de compromettre sa transaction.
Voilà qui lui tenait de la bouffe, il eu le déclic, la distribution c'était ça.
Maugréant dans sa barbe ou plutôt duvet quelque chose du genre. '' Je met des fringues, ça suffit pas, je me lave, ça suffit pas non plus, mais faut quoi pour pas être prit pour crève la fin.''.

Ni une ni deux il attrapa la nourriture qu'il enfourna par réflexe dans sa besace, on était jamais assez prudent et difficile de savoir de quoi serait fait le prochain repas.

Merci..

Bon voila pour les bonnes manières qu'on avait réussi à l'inculquer, enfin même si c'était plus de peur de se prendre un revers d'une main métallique qu'il avait étalé son savoir.

J'viens pas pour la graille, j'suis capable de me débrouiller seul, me prenez pour quoi ?
J'ai eu quelques problème avec une ''dame'' de la haute, et apparemment je lui doit quelque chose... bon si je veux pas finir au bout d'une corde, pour rembourser ma dette, sa seigneurie veut que votre ordre m'apprenne les ''bonnes manières'', devenir un homme et un tas d'autres trucs étranges.


Inspirant, fermant les yeux il lâcha ses mots peut être salvateur. Déjà que d'avoir souligné les mots qui lui avait valu des réprimandes lui avait presque arraché le corps, il fini de s'achever.

Comme la seule chose en laquelle je crois c'est Dieu, j'aimerai .... rentrer comme apprenti ou autre traine savate pour que je puisse retrouver ma liberté envers cette Dame.


EDIT : Remaniement de quelques phrases qui laissait à croire que le RP avait un profond manque d'intérêt et d'intéressement pour l'ordre, ce qui est faux, je l'ai pas fait venir ici pour rien Wink
Revenir en haut Aller en bas
Haerindor
Bruder
Bruder
avatar

Nombre de messages : 536
Localisation RR : En campagne, banane...
Niveau : 3 - Voie de l'État

MessageSujet: Re: [RP] Titus, Brutus, Cerberus, ou l'art de la fidélité   Dim 6 Fév - 12:46

Le Casqué sourit intérieurement - mine de rien, le gringalet avait du répondant, et les mains en forme de battoir d'Otto ne semblaient guère lui faire peur. Il avait donc du courage, semblait avoir la foi, et, même s'il était contraint, l'envie de rembourser une dette. C'était peut-être un vaurien, mais pas un débile ni un cruel. Advienne que pourra.
Otto les laissa en grommelant, ne prenant heureusement pas en compte l'offrande du traîne-savates - qui ne s'était pas fait prier pour prendre la nourriture, preuve qu'il avait le sens des réalités. Bien. On ferait avec.


"Tu veux donc postuler..."


Haerindor repensa à sa propre arrivée aux portes de la Commanderie, comme à chaque fois. Sauf que la canaille en face de lui semblait avoir plus de plomb dans la tête, malgré une mauvaise volonté apparente. Il reprit, impassible - les sourires ne seraient probablement d'aucune utilité, et lui-même préférait la jouer franchement.


"Je suis le Frère combattant Haerindor. Notre Ordre n'est pas une école, nous n'éduquons pas la marmaille. Si tu veux nous rejoindre, ce doit être de ton plein gré. Tu ne deviendras pas un traîne-savates, mais un novice, et tu devras nous prouver que tu veux servir le Très-Haut. Nous pouvons te baptiser en nos murs si tu ne l'es pas et le désires."

Il fit signe à un Neuling de la barbacane d'aller chercher le Wärter, puis, fixant l'autre dans les yeux :


"Si cela ne tenait qu'à moi, je te ferais rentrer tout de suite en tant que postulant. Mais ce n'est pas de mon ressort, et les hérétiques ne sont pas les bienvenus en notre Commanderie. Il faudra que tu puisses expliquer d'où tu viens, ce que tu cherches en ces murs, et qui peut se porter garant de ta conduite. Si la noble dame dont tu parles souhaite te voir nous rejoindre, elle t'aura préparé une lettre de recommandation. Sinon, fais en sorte que ce soit le cas. Tu as un nom?"


HRP : Bien reçu... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Titus.

avatar

Nombre de messages : 4
Localisation RR : Vagabond

MessageSujet: Re: [RP] Titus, Brutus, Cerberus, ou l'art de la fidélité   Dim 6 Fév - 17:04

Il avait pourtant le choix, entre une vie de cavale ou il finirait peut être pendu ou bien l'Ordre. Même si il avait une préférence pour l'option qui lui conférait une certaine liberté, la perspective de pouvoir rentrer dans cette confrérie et enfin devenir quelque chose d'autre que l'espèce de truc plein de puce qui ce gratte, le séduisait beaucoup.


J'viens car je le veux et j'ai reçus plusieurs baptême, même si j'ai plus de bout d'papier pour l'église du Concordat.
Puis les gens un peu différents sont rarement acceptés quelque part...

Vous me laisser un peu de temps pour raconter toute mon histoire ? c'est pas que c'est long, mais faut qu y'est un peu d'ordre dans ma tête...


Revenir en haut Aller en bas
Otto
Gardien
avatar

Nombre de messages : 1246
Localisation RR : Poste de Garde

MessageSujet: Re: [RP] Titus, Brutus, Cerberus, ou l'art de la fidélité   Lun 7 Fév - 17:06

Il n'avait pas vraiment tourné le dos et surveilla mine de rien l'approche du jeune homme. Il écouta et attrapa la paille qu'il enfourna quelque part en son énorme pantalon.

Arriva le Bruder Haerindor et il écouta la suite de la conversation. Bon c'est qu'il n'avait pas que ça à faire lui que de discuter. Bon et bien puisque le Warter a été prévenu... En portant son regard vers le jeune homme...
Bon et bien en attendant le Warter Hawgem... Aide-moi !!

Il faut que j'arrive à passer ça là-haut. Tiens ça... Histoire de me soulager du poids. Il tendit une bonne partie de la chaîne et entreprit de monter à l'échelle.En un grand rire... C'est que ce n'est pas léger... heing??
Revenir en haut Aller en bas
HAWGEM
Ritter
Ritter
avatar

Nombre de messages : 1845
Localisation RR : jamais bien loin de mili_cia
Niveau : 3 Voie de l'Etat

MessageSujet: Re: [RP] Titus, Brutus, Cerberus, ou l'art de la fidélité   Dim 13 Fév - 23:03

Le barbu avait été prévenu de l'arrivée d'un éventuel postulant , " éventuel " dans le sens que la nouvelle vocation de l'individu semblait plus relever du fait qu'il soit allergique au noeud coulant plus que par amour de son prochain et que faire respecter la parole du très-Haut .
Quoi qu'il en soit , Hawgem se devait de le reçevoir et c'est d'un pas décidé qu'il se rendit à l'entrée , le spectacle qu'il découvrit valait le détour : le nouveau venu , d'allure chétive et passablement miteuse , aidait ou du moins essayait d'aider le gigantesque gardien autrichien à rentrer de la paille .
Le Wärter sourit devant le tableau puis , reprenant son sérieux , se dirigea vers le jeune homme .


" Bienvenue à la commanderie de Thorens jeune homme !
Je suis le Bruder Hawgem , Wärter der heiligen Reliquien de l'Ordre Teutonique , responsable du recrutement !
J'ai cru comprendre que vous souhaitiez nous rejoindre , si votre désir est sincère je vous prierai dans un premier temps de laisser Otto se débrouiller avec sa paille et , dans un deuxième temps , de m'accompagner au salon des bewerbers , vous pourrez ainsi faire la connaissance des membres de l'Ordre et vous présenter à eux et je vous expliquerai également ce qu'il vous faudra faire pour continuer plus avant . "


Hawgem sourit en voyant l'air contrarié du gardien puis il invita le jeune homme à l'accompagner .
Revenir en haut Aller en bas
Titus.

avatar

Nombre de messages : 4
Localisation RR : Vagabond

MessageSujet: Re: [RP] Titus, Brutus, Cerberus, ou l'art de la fidélité   Dim 20 Fév - 13:43

HRP : Très occupé IRL, j'essaye de répondre ce soir ou mardi si j'arrive à me liberer un peu.
Je n'ai pas oublié le RP et je poste dès que je peux.
merci
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Titus, Brutus, Cerberus, ou l'art de la fidélité   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Titus, Brutus, Cerberus, ou l'art de la fidélité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP] Titus, Brutus, Cerberus, ou l'art de la fidélité
» Project Cerberus
» Saint Titus
» Lettres de Titus
» Project Cerberus (Naomi)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ordre Teutonique :: BARBACANE :: Poste de Garde / Wachtposten / Wachpost :: Archives / Archiv / Archief / Archivi-
Sauter vers: