Ordre Teutonique

Ordre Teutonique

Ordre Militaro Religieux Aristotélicien des RR
Deutscher Orden / Geistlicher Ritterorden im RK

Teutoonse Orde / Militairgelovige Orde van de KR

 
Rome  AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [RP] La Queste des origines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Loreleï
Besucher
avatar

Nombre de messages : 1098
Localisation RR : Où son coeur la porte

MessageSujet: [RP] La Queste des origines   Sam Mai 28 2011, 06:34

[Des mois plus tôt en Bavière]

J’ai toujours cru qu’il était mon père. Pourtant je ne me suis jamais retrouvé en lui. Il n’a jamais eu mon caractère sanguin. Il est plutôt tout l’inverse, calme et posé, presque pacifiste. Alors je me disais que peut être il me venait de ma mère. Parce que oui, je vais vous apprendre quelque chose, mais pour naitre il faut un père et une mère. Ma mère je ne l’ai pas connu. Il n’en parle jamais. Je n’ai pas eu de bras féminin pour consoler mes premiers chagrins d’enfants. Et puis j’ai grandi. A force de ne pas être consolé, j’ai appris a ne plus en avoir besoin. Après tout, le besoin des autres est une faiblesse qu’importe l’âge. Jamais une femme n’a franchi la porte de la maison. Il n’y avait que lui, lui et moi. Les journées étaient toutes semblables. J’apprenais à me battre, à manier l’épée et les mots. Mon enseignement fut des plus complets tant physique qu’intellectuel. Malheureusement pour lui, il réussit trop bien cet enseignement et malgré mon jeune âge, je commençais à sérieusement m’interroger sur mes origines. Les questions fusèrent de plus en plus, récurrentes. Inlassablement je l’interrogeais. Trop de zones d’ombres, trop de non dit, trop d’incohérence. Le couperait fini par tomber. « Je ne suis pas ton père ». Les mots étaient dits et rien ne pouvait plus les effacer. Je saisis ma dague et la pointait sur son cou. Il ne réagit même pas à cet affront. La haine me parcourait l’échine et je le fixais. Lentement j’enfonçais la lame, laissant une trace dans son cou. Pourquoi m’avait il menti tout ce temps ? M’avait il kidnappé ? Ou étais je née ? Qui étaient mes parents ? Qui étais-je moi-même ? Une multitude de questions m’assaillaient sans que je sois capable de les articuler. Il devança mes interrogations.

« Ton père était un soldat, assez jeune dans mon souvenir. » Sa voix se faisait plus basse à chaque mot. « Il t’a laissé et m’a donné une bourse qui a largement couvert les frais de ton éducation ». Je bouillonnais. C’était donc cela, l’argent, toujours l’argent. J’étais une enfant de la honte. Une enfant dont on s’était débarrassé le plus tôt possible. Ma main s’est alors doucement ouverte, relâchant la dague qu’elle serrait. J’étais déçue, honteuse aussi. Elle tomba au sol dans un bruit aigu qui me ramena à la réalité. Il me regarda et je pu lire pour la première fois de mon existence de la tristesse dans ses yeux. Silencieusement, il regagna sa chambre et y prit un coffret qu’il me rapporta. J’étais dans un autre monde. Il l’ouvrit et en sortit une médaille. Mes yeux la fixèrent comme pour en percer tous les mystères. Comme si cette chose allait être la réponse a toutes mes questions. Mais rien ne vint. J’en lus les inscriptions « Fur Gott Koenig und Vaterland » sur l’une des faces alors que sur l’autre se dessinait un V. Ma décision fut prise, je retrouverais ce père quoi qu’il m’en coûte.

J’emballais mes quelques affaires et je pris la route. Malgré mon jeune âge, il ne m’en empêcha pas. Il connaissait ma détermination et il savait que son éducation me permettrait de survivre dans le Monde. Il fallait maintenant que je trouve par ou commencer mes recherches.



[Les investigations commencent]

La route fut longue. J’étais épuisée et mes vivres s’amenuisaient de jours en jours. Parfois la nuit je trouvais une âme charitable pour m’accueillir mais la plupart du temps, le foin ou l’herbe dans un abri de fortune faisaient l’affaire. Je due mettre mon caractère de coté à plusieurs reprises. Il faut bien avouer que l’on est plus enclin a répondre à une enfant douce et agréable qu’a la teigne qu’avait fait de moi le vieux moine. Ma tignasse avait poussée plus que de raison. Moi qui n’avais jamais été habituée qu’aux cheveux courts, comme les jeunes garçons de mon âge, je peinais a leur donner l’air présentable. De tavernes en auberges, de villages en villages, j’interrogeais tous ceux que je croisais, la barrière de la langue compliquant parfois les choses. Pourtant, mes recherches n’avançaient guère aussi vite que ce que j’avais espéré. Jusqu'à ce jour. Celui la même ou je rencontrais un vieil homme.

Assis dans une taverne, il m’entendit compter mon histoire au tavernier très peu enclin à me répondre. Il s’approcha de moi et sa voix rauque se fit entendre. Un sursaut et je le fixais.


« Damoiselle. Auriez-vous cette médaille sur vous ? »

Il était fascinant. Si vieux et pourtant encore bien vivant. Ma main tremblante ôta la médaille mise à mon cou et je lui tendis silencieusement. J’avais beau ne jamais l’avoir rencontré, j’avais toute confiance en lui. Il se saisit du seul souvenir que je possédais de mon père et l’observa avec attention. Quelques minutes s’écoulèrent alors que ses doigts caressaient ma médaille. Ce temps me paru une éternité avant qu’il ne reprenne la parole. Juste 2 mots que je ne saisis pas tout de suite.

« Ordre Teutonique. »
Pardon ?
« Cette croix. Il s’agit de la Croix de l’ordre Teutonique. Vous devriez vous y rendre, ils auront surement des réponses à vos questions. »

Mes yeux ne pouvaient quitter son visage. Il avait l’air si sur de lui que j’en fus rassurée. Je reprenais espoir. Peut être allais je enfin retrouver mon père et comprendre cet abandon. Je ressentais un mélange de peur et de joie, écoutant le vieil homme avec attention, buvant presque ses paroles. Quand il eut terminé, l’heure était trop avancée pour que je prenne la route. Il me donna quelques écus pour passer la nuit dans l’auberge et disparu dans la nuit.


[Aux portes de l’Ordre]

Déjà les murailles se dessinaient devant mes yeux. Fières, majestueuses, immenses. Le sentiment de se sentir si petite et frêle me parcouru. La croix se dessinait devant mes yeux ébahis. La même que sur le médaillon. Le vieil homme avait donc raison, peut être était il la. Juste la derrière ces murs. Une foule de question m’assaillait. Ma mère était elle a ses cotés ? Avais je des frères ou des sœurs ? Qui était mon père ? Qui était cet homme qui m’avait abandonnée ? Un garde se tenait dans l’embrasure. Imposant, froid. Il me faisait presque peur. Pourtant j’osais approcher. J’étais si près du but, il n’était plus temps de rebrousser chemin. Une inclinaison de tête a son intention et je me présentais.

Bonjour, je me nomme Loreleï. Je ne sais comment vous expliquer le pourquoi de ma présence ici. Je suis sure que tout cela vous paraitrait bien étrange. Pourtant, je gage que vous ne me laisserez point entrer si je ne vous explique pas.

Anxieuse, je le fixais, attendant ses réactions.
Revenir en haut Aller en bas
Otto
Gardien
avatar

Nombre de messages : 1246
Localisation RR : Poste de Garde

MessageSujet: Re: [RP] La Queste des origines   Dim Mai 29 2011, 08:44

Citation :
Bonjour, je me nomme Loreleï. Je ne sais comment vous expliquer le pourquoi de ma présence ici. Je suis sure que tout cela vous paraitrait bien étrange. Pourtant, je gage que vous ne me laisserez point entrer si je ne vous explique pas.

Le géant autrichien croisa les bras sur son torse imposant et fixa la jeune personne qui lui faisait face .

" Guten tag , ich bin Otto , gardien des lieux !
Vous avez raison , je ne vous laisserai pas entrer si vous ne m'expliquez pas ....même pas sûr que je vous laisse entrer après votre explication mais je vous écoute ! "


Le gardien attendit la dite explication .
Revenir en haut Aller en bas
Loreleï
Besucher
avatar

Nombre de messages : 1098
Localisation RR : Où son coeur la porte

MessageSujet: Re: [RP] La Queste des origines   Dim Mai 29 2011, 10:16

Je déglutit difficilement. C'est que plus il était près, plus le garde était imposant . Mes yeux se levaient vers le ciel pour le regarder et mon cou commençait sérieusement a devenir douloureux. Je réfléchis quelques instants afin d'être la plus claire possible dans mes explications. C'est que la chose allait se révéler ardue. Le garde n'avait pas l'air très coopératif. Je pris une grande inspiration et commençait un long monologue.

Donc. Comme je le disais je me nomme Loreleï et il se trouve que j'ai été élevée en Bavière chez un homme que je pensais mon père. Il y a quelques temps, j'ai découvert qu'il ne l'était pas et que j'avais été abandonnée par mes vrais parents.

Je le regardais je ne sais pas vraiment pourquoi. Après tout pourquoi serait il touché par mon histoire. Je continuais donc.

Lorsqu'il m'a avoué ce mensonge, il m'a également donné une médaille.

Mes mains dénouèrent le cordon qui était à mon cou pour lui montrer.

Vous voyez, la croix la ... Et bien elle ressemble à votre croix a vous. Et puis il y a des écritures dessus mais je ne sais pas trop à quoi elles correspondent.

Puis mon regard se fit presque implorant comme pour être rassurée, réaction surement idiote vu l'homme en face de moi.

Vous pensez que mon père pourrait être chez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Otto
Gardien
avatar

Nombre de messages : 1246
Localisation RR : Poste de Garde

MessageSujet: Re: [RP] La Queste des origines   Dim Mai 29 2011, 11:32

Citation :
Vous pensez que mon père pourrait être chez vous ?

Otto était sûr d'une chose : ce n'était pas lui le père !
C'eut été le cas , la jouvencelle en face de lui serait nettement plus corpulente ; celle-ci était toute chétive , la peau sur les os ....du moins c'était son opinion !
Un rictus apparut sur son visage glabre : si un teutonique avait engrossé une gueuse et l'avait abandonné ensuite , ça allait faire un sacré remue-ménage !!!


" Je serai bien incapable de dire si votre père est dans nos murs alors que vous ne savez vous-même rien de lui ....bon...attendez ici bitte !
Je vais voir si je peux trouver quelqu'un pour vous aider ! "


Le géant fit demi-tour , laissant là la jeune fille désemparée .
Revenir en haut Aller en bas
Loreleï
Besucher
avatar

Nombre de messages : 1098
Localisation RR : Où son coeur la porte

MessageSujet: Re: [RP] La Queste des origines   Dim Mai 29 2011, 14:04

Attendre. Cela faisait déjà si longtemps que j'attendais que je n'avais plus la notion du temps. Depuis combien de temps avais je quitté la Bavière ? Depuis combien de temps n'avais je pas dormi sur une paillasse si inconfortable soit elle ? Depuis combien de temps n'avais je pas mangé a ma faim ? Je ne savais plus. J'étais dans un état second. Peut être mon père allait il franchir cette porte. Peut être pourrais je lui enfoncer ma dague dans le corps pour me venger. Venger cet abandon, apaiser cette douleur qui me tiraillait. Attendre, il me demandait d'attendre. Et je n'avais pas vraiment le choix à vrai dire. Alors je restais la, fixant l'endroit ou il venait de disparaitre.
Revenir en haut Aller en bas
Loreleï
Besucher
avatar

Nombre de messages : 1098
Localisation RR : Où son coeur la porte

MessageSujet: Re: [RP] La Queste des origines   Dim Juin 19 2011, 13:35

Combien de temps s'était écoulé depuis que le géant avait disparu ? Je ne le savais pas. A mesure que les minutes défilaient, mon angoisse s'amenuisait, laissant place à la fatigue. J'étais épuisée par ce long voyage, épuisée par toutes ces recherches. L'espace d'un instant, je cru m'assoupir. Quelques rêves vinrent ponctuer ces instants de calme. Un homme se présentait à moi, un homme dont je ne pouvais discerner les traits du visage. Je n'avais plus peur. Je ne ressentais plus cette haine envers lui. Je voulais juste apprendre a le connaitre. Puis mes yeux s'ouvrirent et la lumière du soleil me ramena à la réalité. Je scrutais toujours cette porte par ou le garde avait disparu. Dans combien de temps allait il revenir ? Allait il d'ailleurs revenir ?
Revenir en haut Aller en bas
Otto
Gardien
avatar

Nombre de messages : 1246
Localisation RR : Poste de Garde

MessageSujet: Re: [RP] La Queste des origines   Lun Juin 20 2011, 17:40

Le gardien de la commanderie de Thorens avait été cherché un peu d'aide dans l'enceinte Teutonique. Il voulait trouver un milites mais voilà, c'était sans compter sur la malchance. Pire, il était tombé sur le membre de l'ordre qui l'intimidait le plus. Non seulement, c'était un religieux, donc il ne pouvait même pas le cogner, mais en plus, un religieux qui osait lui parler comme s'il pouvait le mettre KO en un seul coup de poing... Otto regarda la jeune fille et lui présenta l'homme en question.

Arch... Voici Bender Rodriguez, Gross Hospittler de l'Ordre, il m'a coincé au détour d'une porte... j'ai du l'amener...
Revenir en haut Aller en bas
Bender.B.Rodriguez
Ritter
Ritter
avatar

Nombre de messages : 2124
Localisation RR : Guyenne
Niveau : théologien de la voie de l'église

MessageSujet: Re: [RP] La Queste des origines   Lun Juin 20 2011, 17:43

Le religieux avait vu Otto fureter à la recherche de quelqu'un. Ne sachant quoi faire dans ce moment d'oisiveté, il décida d'aller emmerder le gardien de Thorens et se proposa pour régler son problème. Cela n'eut pas l'air de plaire des masses au géant autrichien mais Bender, lui, fut comblé par un brin de sadisme. En effet, il aimait rabrouer le chauve juste pour le plaisir. Ainsi, il le suivi jusqu'aux grilles du domaine et y rencontra une jeune femme.

Dominus Vobicsum ma chère enfant. Je suis Bender Rodriguez, prêtre aristotélicien et Gross Hospittler de l'Ordre. Que puis-je faire pour vous ? Cet.. énergumène ne m'a pas expliqué grand chose...
Revenir en haut Aller en bas
http://arar.forumactif.org/index.htm
Loreleï
Besucher
avatar

Nombre de messages : 1098
Localisation RR : Où son coeur la porte

MessageSujet: Re: [RP] La Queste des origines   Mar Juin 21 2011, 07:50

L'homme réapparu soudain en face de moi. Il était accompagné. Était-ce lui mon père ? Mes yeux ne quittaient son visage, en détaillant chacun des traits. Puis le géant s'adressa à moi me coupant dans ma réflexion. Je sentis comme un malaise, il n'avait plus l'air si sur de lui, il semblait gêné par cette présence. Je saluais le nouvel arrivant d'un hochement de tête alors qu'il se présentait. Non, il n'était pas lui. Du moins je l'espérais. Un père prêtre serait assez difficile à accepter mais cela expliquerait aussi les raisons de mon abandon. Je l'observais, cherchant les mots les plus clairs pour expliquer mon histoire.

Bonjour. Comme je l'ai dit a ...

Je regardais le géant, ne sachant trop comment le nommer. Après une hésitation, je me lançais.

Votre garde. Je me nomme Loreleï. Juste Loreleï. Je n'ai pas de nom de famille et c'est ce qui m'amène ici pour tout vous dire.

Je prenais une grande inspiration, tentant de garder une voix posée. J'avais encore quelque peu du mal à accepter ce que j'avais appris ces derniers mois.

Il se trouve que j'ai découvert récemment que l'homme que je pensais mon père ne l'était pas. J'ai été confiée a lui lorsque je n'étais qu'un bébé par mon géniteur. Je ne sais que très peu de chose sur lui. Je sais juste qu'il était soldat et j'ai cette médaille que le vieil homme qui m'a élevé à trouver dans les langes qui me couvraient.

Je la détacha de mon cou pour la lui montrer.

Un homme que j'ai rencontré m'a dit qu'il s'agissait de la croix teutonique et il m'a conseillé de me rendre ici. Ce que j'ai donc fait, espérant peut etre y trouver réponse à mes questions.

Vous voyez, il y a des choses écrites dessus mais je vous avoue que je ne sais pas ce que cela signifie.


Je passais mes doigts sur les écritures « Fur Gott Koenig und Vaterland » ainsi que sur le V qui se dessinait sur l'autre face. Les yeux dans le vague, je continuais de parler sans vraiment en avoir conscience.

Vous pensez que vous pourriez m'aider à le retrouver ?

Lui dire que je voulais me venger serait surement malvenu. Pourtant, c'était bien la le but premier de mes recherches, trouver ce géniteur, comprendre cet abandon, me lier à lui et me venger lorsqu'il s'y attendrait le moins.
Revenir en haut Aller en bas
Bender.B.Rodriguez
Ritter
Ritter
avatar

Nombre de messages : 2124
Localisation RR : Guyenne
Niveau : théologien de la voie de l'église

MessageSujet: Re: [RP] La Queste des origines   Mar Juin 21 2011, 17:52

Bender se demanda pourquoi cette jeune femme le reluquait telle une saucisse baignant dans une choucroute garnie, cela aurait pu l'intimider mais l'effet fut tout autre puisque cela l'agaça assez rapidement. Il écouta les propos peu cohérents de la damoiselle et observa la croix gravé d'une phrase incompréhensible pour lui. Il avait bien entendu Loreleï lui demander s'il allait pouvoir l'aider mais il tint à préciser deux ou trois éléments.

-"Attendez, votre nom c'est Juste Loreleï ? C'est quoi ça comme origine, Juste Loreleï ? Je doute que votre père ait été admis dans cette commanderie en tant que membre. En vous ayant affublé d'un patronyme aussi ridicule pour une femme, il a du être placé ici au titre de l'asile... Juste Loreleï... curieux ça."


Avec un air obséquieux, il ajouta :


-"Tout cela me parait clair comme de l'eau de roche. Je vais donc voir pour vous faire avoir une petite cellule dans le quartier des invités"


En réalité, Bender n'avait pas compris un broc du discours de la gamine. Ensuite, reluquant à nouveau la médaille, il enchaina, affublé d'une mine troublée :

-"Nan, mais ça, je sais pas du tout ce que ça signifie ma pauvre petite. Moi, je suis né en Aragon, vous m'auriez filé un bibelot en espagnol, je vous aurait traduit ça dans l'instant, mais là... enfin, si Gott, c'est peut-être "Dieu"... vous parlez le germanique ? Non ?"

Enfin, il invita l'étrangère à pénétrer dans l'enceinte de la commanderie en poussant légèrement Otto du coude. Il poursuivit :

-"Voilà, attendez-moi là, je reviens vous chercher pour vous amener à votre cellule... ensuite, je ferais savoir que vous recherchez votre "pôpa" et j'espère que mes frères sauront vous y aider."

En se retournant, il tomba nez à nez avec le torse bombé et velu du géant autrichien qui n'avait pas loupé une miette de l'entretien par dessus l'épaule du religieux. Il l'écarta d'un geste de la main en lâchant un pénible :

-"Hummffff... pourriez pas éviter de rester dans mes pattes ?"

Le Gross Hospittler s'éloigna pour rejoindre la bâtisse principale de la commanderie afin d'y mander les accès pour la nouvelle arrivée.
Revenir en haut Aller en bas
http://arar.forumactif.org/index.htm
Otto
Gardien
avatar

Nombre de messages : 1246
Localisation RR : Poste de Garde

MessageSujet: Re: [RP] La Queste des origines   Mar Juin 21 2011, 18:02

Otto avait observé la scène avec amusement. Il n'aurait pu dire si le Gross Hospittler avait compris un mot de ce qui amenait cette douce jeune femme. Tandis que le religieux parlait sans s'arrêter, il reluquait les formes délicates et plantureuses de la damoiselle. Il pensa :

...J'suis pas religieux moi, j'ai pas fait voeu de chasteté, je sais pas pourquoi je dois me fader ces âneries à lui...


Lorsque Bender lui fila un coup de coude, il senti ses nerfs se crisper. Il dut se contenir pour éviter de lui mettre une grande tarte au travers de la figure. Il préféra faire profil bas, s'abaisser à frapper un prêtre était mal vu, et même s'il pensait pouvoir l'étaler en une demi seconde, il savait que Dieu n'apprécierait pas. Alors qu'il tentait d'écouter et de comprendre les finesses du dialogue instauré entre les deux protagonistes, Bender se tourna et lui fit une perfide remarque assassine.

Otto grogna et un rictus de haine s'afficha sur ses lèvres. Il leva le bras droit et le rabaissa dans l'instant, réfléchissant pour une fois plus vite qu'à l’accoutumée.

...Otto, mon Otto, ne fais pas ça ou tu finiras comme ces clodos en ville, à faire la manche à la sortie de l'église, si c'est pas pire... brûlé sur le bûcher. Si c'est pas une honte de profiter de sa condition de religieux pour rabaisser une gardien aussi fidèle et dévoué que moi...

Alors que le Gross Hospittler s'éloignait, il ouvrit la herse pour faire entrer Loreleï et baragouina de manière discrète mais pas suffisamment poru que cela passe inaperçu :


Celui-là un jour, j'vais m'le faire...

Puis, regardant à nouveau l'étrangère qui cherchait son géniteur, il lui lança :

-"Attendez ici que le "gros" Hospittler revienne."
Revenir en haut Aller en bas
Bender.B.Rodriguez
Ritter
Ritter
avatar

Nombre de messages : 2124
Localisation RR : Guyenne
Niveau : théologien de la voie de l'église

MessageSujet: Re: [RP] La Queste des origines   Mer Juin 22 2011, 15:55

Enfin, après plusieurs heures d'attentes, le religieux fit à nouveau son apparition. Tel un chat sur l'arrête d'un toit, il s'approcha avec une élégance sans pareille. Toisant Otto avec un regard empli d'irrévérence, il lui fit signe de s'écarter et sembla montrer qu'il était incommodé par sa présence. Il se dirigea vers Loreleï et lui proposa :

-"Chère Juste, je vous propose de me suivre jusqu'à la Tour de l'orient. Nous y serons très bien pour enquêter sur cette affaire, et croyez-moi, je ne vais pas laisser passer un truc pareil, foi de religieux !"
Revenir en haut Aller en bas
http://arar.forumactif.org/index.htm
Loreleï
Besucher
avatar

Nombre de messages : 1098
Localisation RR : Où son coeur la porte

MessageSujet: Re: [RP] La Queste des origines   Mer Juin 22 2011, 18:07

Juste Loreleï. Les Teutons m'avaient ils envoyé le plus ignare des leur ? Après tout, cela ne m'étonnais guère. Une telle demande ne pouvait que surprendre et surement déranger. Les Teutoniques étaient réputés pour être de Saints Hommes. Un père abandonnant sa fille n'avait surement rien à y faire. J'esquissais un sourire tentant de rester courtoise bien que l'énervement me gagnait peu à peu.

Je voulais dire que je n'avais pas de nom de famille. Je ne connais que mon prénom. Loreleï.

J'allais rajouter "tout court" mais je m'abstins pour éviter de nouvelles remarques. Ne jamais tenter le diable, il fallait agir avec mesure et prudence. Je continuais de l'écouter, mon visage ne laissant rien transparaitre de mes émotions. L'Aragon. Je me remémorais mes leçons pour en situer la place. Loin très loin d'ici. Et le dialecte y était nettement plus chantant qu'en Bavière. Peut être dans l'avenir lui demanderais je de me l'apprendre. J'aimais tellement apprendre et maitriser les langues.

Puis il fallu que j'attende, une nouvelle fois. Je me retrouvais seule avec le Géant dont le regard m'effrayait quelque peu. Mais sa réflexion me fit sourire et me détendit. Je lui souriais.

Les heures défilèrent encore ... lentement. J'observais l'enceinte de la commanderie avec curiosité. Ce lieu me plaisait. A la fois chaleureux et froid, simple mais reflétant la force. Il était tout en contradiction et j'aimais ca. Puis l'homme réapparu et s'adressa à moi. Je grimaçais à ses premiers mots. Il se fichait donc de moi ? Pourtant je ne dis rien. Le silence est d'or ... Il m'invita à le suivre ce que je fis sans tarder. Ses derniers mots me firent sourire. Ainsi donc, mon cas l'intéressait. Peut être trouverais je enfin mes réponses.


Merci à vous. Je vous en suis reconnaissante.

Puis tout en le suivant, je l'interrogeais.

Excusez moi. Auriez vous l'obligeance un jour, de m'apprendre votre langue ? J'en serais fort intéressée je l'avoue.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] La Queste des origines   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] La Queste des origines
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A la recherche de ses origines(libre)
» [DES ORIGINES DE L'ESCRIME] par Wulfen
» Conseil Suprême - Les origines...
» Revenir à ses origines célestes...
» [Sans nouvelles - à classer le 10/10] Voix pour ma série "Origines"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ordre Teutonique :: BARBACANE :: Poste de Garde / Wachtposten / Wachpost :: Archives / Archiv / Archief / Archivi-
Sauter vers: